Clarification : À INCUBER

Bonjour,

Petite question concernant le diagramme de clarification :

À INCUBER :

  • chez vous ça a quelle forme ?
  • vous l’utilisez quand ?
  • revoyez vous régulièrement les éléments qui sont dedans ?

J’ai un doc que je n’ose pas jeter… Car je ne sais pas si il est important ou non, du coup je l’aurais bien mis à « incuber », mais bonne ou mauvaise idée ? :blush:

  1. Reference :
    Dans le doute gardez le, dans le doute jetez le. Sans aucun doute une référence si tu le gardes.

  2. L’incubation chez moi

  • Si papier > TICKLER (échéancier)
  • Si Projet > SMB (THINGS le gere en natif)
  • Si dossier numerique en 3.
    Capture d’écran 2020-04-24 à 18.35.41

Merci @francois
C’est ma faute ! Quelle erreur de débutante !

J’ai complètement oublié la liste SMB :-/…

Pas grave ! On est tous la pour ca. Ce forum est fait pour ça. Tu sais avec GTD on a tous l’impression d etre des débutants. C’est sophistiqué comme systeme, et à la fois tres simple…

Pour la liste SMB c’est une liste super importante. A la fois pour des choses futures, gelées ou éventuelles. C’est pas évident de l’utiliser au début.

Le plus important c’est d’appliquer GTD exactement et de trouver un outil que tu aimes qui fonctionne avec ta charge de travail. Apres un moment tu vas voir c’est comme la chaine de montage d’une usine. Tout s’emboîte et ça fonctionne mais il ne faut rien lâcher.

1 J'aime

Bonjour @Julie

Je considère personnellement 2 catégories de choses à incuber :

  1. Les choses pour lesquelles je pourrais considérer m’engager un jour dans un horizon de temps non défini. Dans ce cas on est dans la « Bucket list ». Quelque chose que tu pourrais avoir envie de faire entre aujourd’hui et le dernier jour de ta vie. Ex. faire le tour du monde, Écrire un livre dont tu n’as encore aucune idée du thème…

  2. Les choses pour lesquelles je pourrais considérer m’engager mais qui ont un rapport plus étroit au temps. Exemple : On t’a proposé de t’associer à un projet de création d’entreprise et on t’a laissé un temps suffisant pour y réfléchir ; Une conférence a lieu à la fin de l’année, tu aimerais y aller mais tu ne sais pas encore si tu seras disponible à cette date.

Pour le cas 1, on est dans la liste « Un jour peut être ». Chez moi ça prend la forme d’un bloc note dans Evernote avec des sous catégories correspondant à mes besoins. J’ai ainsi une liste principale avec des idées de projets ou d’actions et des listes un peu plus spécifiques comme les suivantes : livres à lire, achats à considérer, …

Pour le cas 2, comme il y a rapport au temps, il est nécessaire d’user d’un calendrier ou d’un echéancier.

Chez moi, je met un rappel dans mon calendrier à une date ultérieure pour me souvenir de reconsidérer la chose et je classe les supports d’accompagnement éventuels dans mon système de références.

Pour ce qui est de la fréquence de vue, la revue hebdomadaire couvre pleinement cette configuration puisque l’étape 6 de la revue standard consiste à balayer les événements à venir dans le calendrier et l’étape 11 consiste à balayer sa liste « Un jour peut être ».

De plus il est recommandé de repasser en revue son système de références 1 fois par an.

Tu es dans le FOMO (Fear Of Missing Out). Ça veut dire que tu as peur de manquer quelque chose.

À partir de là, 2 stratégies s’offrent à toi :
1 - L’approche sécuritaire : Tu le conserves parce que ça te rassure et tu aviseras plus tard
2 - L’approche « Essentialiste » : "If it is not a clear « Yes », it’s a « No » ". En gros si tu n’es pas sûr que ça te sert ou que ça va te servir alors autant s’en débarrasser.

Un petit travail sur ce qui importe pour toi dans la vie ne serait pas de trop si tu optes pour la stratégie 2.

1 J'aime