Definir mon H4 (vision)

Suite des Horizons

Si je reprends la définition de @Julian Horizon 4 : Vision
Votre idéal de vie dans 3 à 5 ans.

Ces 2 horizons sont des boussoles lorsqu’un manque de clarté se fait sentir. “Est-ce qu’en faisant X, j’enfreins mes principes ? Est-ce que je dévie de ma vision ?”

Personnellement, j’aime bien me les relire (voire je les récite) de temps en temps pour rappeler à mon cerveau ce qui doit le guider. Elles servent aussi de motivation.

C’est donc si je comprends bien ce que je visualise de ma vie entre 3 et 5 ans . Là je trouve que c’est un peu restrictif.
Je comprends ce H4 cmme une sorte de visualisation plus générale de mes goals déclinés en H3 a 1 ans. Ils s’appliquent chez moi plutot entre 2 et 5 ans. Etant précisé que 5 ans c’est le bout du monde pour moi.

La aussi je les formule en réalisé. Mais d’une façon plus générale ça donnera par exemple au plan professionnel
Imposer Aristone conseil (ma société) comme un acteur incontournable de l’investissement immobilier des personnes privés. Avoir crée des partenarias avec intel et intel et investir au coté de mes clients…

Est ce que c’est ça ? Est ce que j’ai bien compris ?

Donc tu parles des horizons 4 et 5.

Juste un point, sur les horizons quand on parle de 1, 2, 3, 5 ou 10 ans, la méthode ne donne pas de règle absolue.

Comme pour ton post sur l’horizon 3, là encore quand on parle de 3 à 5 ans c’est pour avoir une fenêtre de temps pour la réflexion. Mais que ce soit 2, 3, 5, 10 ou 20 ans, il n’y a pas de règle stricte. La méthode est largement adaptable à chacun.

Les plus pragmatiques choisiront 2, 3 ou 5 ans, les plus visionnaires peut-être 10 ou 20 ans. Dans l’absolu, certains pourraient faire le test du rocking chair et s’imaginer en tant que vieillard en train se balancer et de penser à la belle vie qu’ils ont eu et les réalisations qu’ils ont accompli. Ce qui pousserait cet horizon à plusieurs dizaines d’années dans le futur.

La vision c’est un scénario idéal. Qu’elle s’inscrive dans une réflexion liée à tes objectifs courant (approche de bas en haut, des actions vers les principes) ou dans une perspective plus de réalisation personnelle ou professionnelle (de la mission vers les actions). Une vision construite du bas vers le haut sera nécessairement dans un horizon de temps plus proche qu’une vision construite à partir d’une mission de vie.

2 J'aimes

Super ! Julian c est beaucoup plus clair pour moi. Tes explications claires et limpident eclairent ma reflexion. J ai la conviction que cet aspect de Gtd, que j ai bcp neglige, est la clef qui va me permettre de guider la suite de ma vie.

L aspect controle ne me pose plus aucun soucis. Quelque soit l outil papier ou numerique (omnifocus) je me suis rendu compte que les choses sont finalement tres simples.

La vrai question comme dit @Margott c est d etre le capitaine de sa vie. Et pour les entrepreneur ce challenge est d autant plus important car les impacts peuvent etre significatifs.

Merci beaucoup !!!

1 J'aime

Pour la vision personnellement j’aime bien partir du haut, je la conçois souvent comme étant la raison d’être (H5) réalisée. Ou en me posant la question : « si je vis ma vie idéale, à quoi ça ressemble ? » Ça me permet d’aller vers les choses qui me tiennent à cœur actuellement en vue de les atteindre tout en me laissant la latitude de les revoir au besoin (les envies peuvent se modifier avec le temps). Et tout ce qui se retrouve dans la vision n’a souvent pas la même échelle de temps de réalisation, du coup j’essaie de m’affranchir du facteur temps. C’est pour ça que la représentation sous forme de vision board est pas mal par exemple.