Emplois du temps et Time blocking

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien.

Bientôt la rentrée, même si on reste organisés toute l’année :wink: Mais la rentrée de Septembre apporte son lot de choses à gérer et planifier pour être le plus serein/sereine possible.

Du coup, je me suis préparé un emploi du temps type, essentiellement pour les 5 jours de la semaine, (même si c’est important le week-end, bien qu’un peu plus souple…) ; pour optimiser mon temps au maximum : optimiser mes pauses déjeuner pour telle ou telle tâche : exemple le mardi midi = faire mes menus pour la semaine + mon drive, à récupérer le mercredi soir ; etc…

Mais du coup, je voulais votre avis pour savoir si je devais noter ces grandes lignes dans mon agenda/calendrier ? Ça risque de le surcharger ou pas forcément ? Comment vous organisez vous vous par rapport à ces taches quotidiennes ?

Voilà, je sais que ce n’est peut être pas très GTD, mais pour moi c’est important pour me sentir sereine pour cette rentrée, et je ne pense pas que ce doit incompatible avec la méthode…
J’ouvre donc ce sujet pour réflexion :slight_smile:
Merci à vous !

(petites recherches perso ci-après )

Coucou Julie !

Je dirais (encore ? :wink: ) que c’est une question de confort personnel : es-tup plus à l’aise avec l’idée de noter les grandes lignes ou pas ? De mon expérience, chaque personne a des choses qui sont plus ou moins évidentes pour elle et ne le seraient pas pour d’autres ; j’ai vu des personnes qui avaient besoin d’écrire « faire les courses » parce que sinon, il n’y avait rien dans le frigo, alors que d’autres ne le notent nulle part parce que c’est intégré et/ou aussi évident que se brosser les dents (pour les plus de 7 ans :slight_smile: ). Donc, sur ce point, à toi de voir.

Dans le même esprit, certaines personnes ont besoin de bloquer dans l’agenda des plages de temps pour se rappeler de se consacrer au travail de fond par exemple (une sorte de rendez-vous avec son propre travail) ou pour empêcher que les collègues n’y collent des réunions ; d’autres personnes ne mettent rien (c’est mon cas), du coup tout temps « vide » est prétexte à consultation de mes listes de contexte. Par exemple, je n’ai plus aucun rendez-vous avant 14h, jamais ; dans mon agenda, ça reste vide, je sais que le matin est consacré au travail de fond (que je choisis sur mes listes, car je ne choisis pas à l’avance ce sur quoi je vais travailler précisément, je déciderai le moment venu).

J’aime bien tes routines (qui sont en fait des checklists), j’en ai quelques unes aussi pour les matins ou je m’occupe des enfants histoire que rien ne soit oublié (et que madame soit rassurée :wink: ) et je vais justement en faire quelques unes pour ce début d’année scolaire car j’ai quelques changements dans la vie perso dont je sais qu’ils passeront à l’as si je n’en ai pas !

Merci @Romain, désolée si je fais répéter…
Je crois que pour bien intégrer les différents éléments de la méthode, j’ai besoin "d’entendre " plusieurs fois les choses…

En tout cas je te remercie, ça me conforte dans ce que je suis en train de faire.

Personnellement, je crois que je fais partie de ceux qui ont besoin de voir les créneaux pourtant évidents comme les courses, etc… Afin de voir rapidement où je peux avoir des créneaux « libres ».

J’aimerais me lancer en free-lance dans un futur proche : gros projet de mon année du coup ;et j’ai vraiment besoin de voir où je peux avoir du temps pour faire des projets persos en vue de mon book par exemple…

À l’image de Marc Zuckerberg et Obama je crois, qui ont une garde robe des plus minimalistes ; j’aimerais avoir à me poser le moins de questions possibles au quotidien, afin de me libérer du temps mental pour mes projets créatifs.

Surtout que quoi qu’il arrive, et encore plus avec des enfants, je sais que les imprévus sont fortement à prendre en compte… Donc si ce que je dois faire, chaque jour, chaque semaine, chaque mois est noté quelque part (merci GTD) au moins, en cas d’imprévus, je sais ce qui restera à faire, ce que je devrais décaler etc…

Mais a tout organiser comme ça… N’y a t’il pas un risque de gros stress si tout est chamboulé ???

2 J'aimes

Je préfère un gros stress de chamboulement quand tout est organisé qu’un gros stress de chamboulement quand rien ne l’est :wink:

4 J'aimes

Et pourquoi ne pas utiliser les dead line à la place de l’agenda ? Cela te paraîtra peut-être moins figés ?

Je suis un grand fan de timeblocking devant le Champion Éternel et ça m’a permis d’avoir enfin une vision réaliste de mon temps, tout en sachant que les choses étaient gérées à des plages désignées.
À mon humble avis, pour fonctionner, le time-blocking doit être à la fois réaliste et aussi sacré que possible : j’ai dit que je faisais ça de telle heure à telle heure, je le fais, sauf si la maison est en feu, parce que sinon cela devient des « aspirations » et plus un système.
Du coup ça me semble (mais ça n’est que mon avis) risqué de trop prévoir les choses à l’avance, parce que chaque semaine a ses priorités. Avoir un « souhait » fixé à l’avance, pourquoi pas, mais il me semble indispensable de vérifier chaque soir pour le lendemain que le calendrier reste réaliste et surtout d’être prêt à l’ajuster. Si on ne le respecte pas (et c’est très facile de tricher, ou d’y mettre davantage qu’on ne peut faire de façon réaliste), ça s’effondre, et on perd la confiance dans son système, ça n’est donc plus un système, etc., voir David Allen.
Pour cette raison, à moins d’une excellente, excellente raison, je ne bloque jamais moins d’une heure, parce que ça ne me semble pas réaliste de se mettre dans un mode de travail pour une durée plus courte. Au pire, si j’ai des petits machins à faire, ou un truc un peu long (qu’on nommera « Projet A ») mais qui ne durera pas une heure, j’ai deux stratégies

  • Réserver un créneau ouvertement appelé « petits machins » avec une liste de tâches spécifique
  • Réserver un créneau appelé « Projet A → petits machins », soit, sur cette heure, je dois faire le projet A, et le temps qui reste sera rempli de petits machins complémentaires. (faire des mails sert très bien de bouche-trou)
2 J'aimes

hello Lionel,
je suis 100 % d’accord avec ton approche. C’est aussi la mienne à peu de chose pres. Je me suis rendu compte que si je ne bloquais pas un moment pour faire les choses elles n’avançaient pas. Aussi le WE ou au pire le lundi :stuck_out_tongue: une fois ma WR effectuée je planifie en time blocking des sujets véritablement incontournables et je m’y tiens. Ces périodes que ça me plaise ou non sont incontournables.

Cependant, si un événement impératif devait remettre en cause cette planification, il serait détecté au moment de ma Daily review et donc je m’autorise à replanifier l’événement.

Cette planification reste l’exception. Mon agenda hebdo en comporte 3 ou 4. Aussi le reste du temps est libre 100 % Dédié à mon application de GTD.

A part cela comme @Julie j’ai des "habitudes " de travail qui sont des check list journalières, hebdomadaire, annuelles et trimestrielles que je glisse dans mon emploi du temps au moment opportun.

Time blocking, Habitudes et GTD font que tout cela fonctionne.

2 J'aimes