Ép.37 : Parlons budget avec la méthode YNAB

Publier précédemment ici : https://www.productifetserein.com/ynab-gtd/

Romain nous présente la méthode YNAB pour tenir un budget d’une façon efficace, qui apporte tranquillité d’esprit et… économies !

Super podcast !

Deux points :

  • peut-être faudrait-il preciser que pour le suivi des budgets, il faut indiquer toutes les dépenses que l’on réalise. Du coup chaque enveloppe va réduire puis grossir suivant le flux financier.
    La saisie manuelle peut être rébarbatif pour certain ou un bon moyen de prendre conscience de ses dépenses pour d’autres.
    YNAB n’est pour le moment pas connecté aux banques françaises pour la récupération automatique.

  • il me semble que les app comme bankin ou linxo sont des agrégateurs de dépenses et catégorises chaque dépense mais ne gerent pas le budget futur comme le fait YNAB. Qu’a donné le test ?

L’idée est vraiment de budgeter l’ensemble des choses en tête : impôt, taxes, Noël, anniversaire, renouvellement portable, nouvelle voiture, voyage, épargne enfant…

Concernant le côté serrein, pour moi c’est vraiment d’arriver à me dire que toutes les dépenses sont prévus et que quand j’arriverais au moment du paiement, j’aurais ce qu’il faut.

Pour le reste, j’ai un budget urgence :wink:

1 J'aime

Tu as tout à fait raison @Erwann ! Le suivi des dépenses est un point important dans la méthode, c’est ce qui permet de « faire vivre » le budget aussi et d’aller « dans le sens du courant ».
Et puis je trouve, mais je suis peut-être bizarre ;), que c’est assez ludique parfois de se dire « ah, trop depensé ici, avec quoi je ré-équilibre ? » (enfin, c’est de trouver, qui est ludique :wink: ).

Bankin et Linxo en effet sont des aggrégateurs, ça permet de faire un bilan du passé mais pas vraiment de se projeter puisqu’on ne peut pas leur dire « prévoie tant dans telle catégorie pour le mois prochain ».

Bravo l’équipe de coachs. Pour répondre à Jean-Philippe sur la mise en place du processus des enveloppes de manière digitale. Voici ce qui fonctionne à merveille pour moi:

  • Pour chaque compte courant dans chaque banque différente, j’ouvre toujours un deuxième compte qui opère en tant qu’enveloppe digitale pour cette banque en question
  • J’ai des bascules automatiques en début de mois, qui sont callées un jour après l’arrivée d’argent.
  • Chaque bascule/transfert correspond à une enveloppe. ie x pour les impôts, y pour la voiture, z pour l’épargne…
  • J’ai pour règle de ne pas toucher à cette argent qui commence sa maturation tel un bon vin
  • Je programme le plus possible toutes les bascules de retour à l’échéance des factures à payer qui sont sur le compte courant - ie x+x+x+n impôt du deuxième compte revient sur le compte courant un jour avant la date facture (la facture de la dite échéance était programmée dès son arrivée dans mon monde)
  • j’ai un troisième compte pour la partie famille/la communauté qui reçoit son approvisionnement en début de mois. Mes « consommateurs » de resource sont prévenus, quand il n’ y a plus d’eau dans le puit, il doivent attendre le mois prochain. Bien évidemment, bon je grossis à peine le trait, souvent j’ai besoin de faire revenir de l’argent supplémentaire sur ce compte pour une compétition du fiston qui n’était pas programmée ou alors des cours de théâtre ou autre dépenses supplémentaires de ma fille qui semblent être la fin du monde si non-financées.
  • Je limite le montant restant de mon compte courant à un montant que je pense être raisonnable pour être tranquille le mois en cours et tout le reste est basculé sur le deuxième compte en mode manuel

Dans mon cas, j’obtiens un petit rendement sur le deuxième compte, pas grand chose car les taux sont médiocres mais une petite poussière en plus que me donne la banque pour « bonne conduite »

Je pense, qu’il faut intégrer la disparation du cash qui de toutes façons finira par arriver un jour ou l’autre.
En Suisse, on a commencer avoir l’apparition de portefeuille virtuelle pour téléphone, une application que toutes les banques Suisses ont codéveloppée qui s’appelle TWINT. C’est un outil qui pourra faire oeuvre d’enveloppe supplémentaire. Non seulement c’est super pratique pour rembourser les enfants des courses qu’ils font mais aussi pour payer l’argent de poche. Il suffit d’approvisionner depuis un compte courant le compte TWINT et le tour est joué. J’adore car les traffics de paiement sont faits en quelques secondes.

j’ai une petite question un peu HS mais c’est évoqué dans le podcast.
A un moment un des intervenants dit qu’on ne peut pas travailler plus d’un certain nombre d’heure qu’après c’est improductif c’était combien par semaine et par jour ?
Autre question il parle d’un exercice qui consiste a tout noter ce qu"on fait comment ça marche ? Et quelle est la methode d’approche pour ça ? Merci

Je pense que tu fais référence à l’exercice des 168 heures ? On a 168 heures dans une semaine, quand on enlève le nombre d’heures nécessaires pour être dans les meilleures conditions (ie. le plus en forme possible, disons), en gros le nombre d’heures de sommeil, d’exercice, de temps relationnel, de temps pour soi, etc… on s’aperçoit qu’à la fin, il ne reste plus tant de temps pour uniquement l’activité professionnelle. Il doit rester entre 35 et 45h grand max. Ce qui veut dire que dès qu’on dépasse ce nombre d’heures travaillées, c’est qu’on empiète sur un facteur de performance, finalement (le sommeil, souvent, ça peut être les temps de pause aussi).

1 J'aime

J’adore, big up et une très bonne idée pour quand les miens auront l’âge :slight_smile: !

Super interessant merci ! Je vais creuser ca… car en ce moment je suis a plus de 60:00
Ca doit impacter ma productivite et efficience

Super sujet, très intéressant !

Moi j’ai une autre question : pour ceux qui sont en couplé, comment gérez vous les dépenses de votre conjointe/conjoint ?

Parce que suivre ses dépenses à soi, on peut y arriver avec de la discipline ^^ mais avec une « tiers personne » ça rend les choses un peu plus complexes non ?

Ça a longtemps été délicat… :slight_smile:

L’approche YNAB est la suivante : si vous avez mis vos vies en commun, pourquoi ne mettez-vous pas l’argent aussi ? Et donc vu comme ça, de leur point de vue l’argent d’un couple ne va que sur des comptes communs, les comptes individuels n’existent plus. Après, évidemment, ça dépend du degré d’implication du couple, ils parlent de gens mariés, engagés au long terme. À côté de cela, le conseil de YNAB si on souhaite séparer les comptes, c’est a minima d’avoir une conversation autour de l’argent… et c’est le genre de conversation que de très, très nombreux couples évitent d’avoir. Qu’est-ce que ça représente, les habitudes de dépense, etc.

En ce qui me concerne, ma chère et tendre m’a clairement dit que ça ne l’intéressait pas du tout. Du coup je budgète l’argent de tous les comptes (les miens, les siens, les nôtres et les enfants).

1 J'aime

Du coup je me rebondis dessus :slight_smile: YNAB insiste sur le fait que c’est le budget qui fait la ventilation de l’argent poste par poste (ou enveloppe par enveloppe) et donc il ne sert à rien d’avoir plein de comptes différents : un compte courant et éventuellement un d’épargne pour avoir un truc qui ne perd pas trop d’argent avec le temps suffisent. Un seul compte pourrait même suffire pour tout (si l’inflation et les taux n’étaient pas ce qu’ils sont), puisque finalement, l’affectation se fait non pas sur le compte mais sur l’enveloppe. Ainsi, quand on dépense, on ne regarde pas le compte, mais l’enveloppe, pour savoir ce qu’on peut dépenser.

1 J'aime

Pour ma part, c’est un compte joint et un compte pour les prélèvements. Le reste va sur l’epargne. En plus de faire des petits (tous petits…) sa évite d’avoir des grosses sommes sur les comptes courants en cas de vol, détournement…

Du coup je gère le tous également étant le seul intéressé.

Je suis d’accord avec le faite d’avoir peu de comptes, tous ce gère sur l’application.
Avant de connaître YNAB, je cherchais une banque qui offrait le système d’enveloppe mais jamais trouvé.

La c’est plus simples, tout sur un seul compte et on gère tous depuis l’application YNAB.

2 J'aimes

Merci @Romain et @Erwann pour vos explications.

De mon côté, c’est plutôt moi qui gère car ça m’intéresse beaucoup (et c’est moi la plus « dépensière » donc ça m’aide à me soigner😅)

Mais ce qui me pose toujours problème, ce sont les dépenses de mon mari : un dej ici, des courses (non prévues), des articles bricolages/maison par là, etc…

On en a déjà discuté lui et moi, mais ça ne change pas beaucoup…

J’ai déjà établi des budgets ultra carrés, mais très difficile à tenir, car chaque euro avait sa destination…

On a un compte commun, et un compte perso chacun pour les cadeaux, loisirs… + de l’épargne pour chaque membre de la famille, nous et les enfants.

Je vais essayer de remplir YNAB, ça a l’air très long à remplir au début non ? :wink:

En règle général, on commence au 1 avec la somme initiale sur le compte.

Si au 1er juillet tu as 1000€, tu commence avec un solde de 1000€ que tu repartie dans tes enveloppes et tu enregistres chaque mouvement à partir de ce moment la.

Si tu veux faire la forcenée, tu peux prendre tes relevés mensuel et rentrer tes anciens mouvements. J’en suis à 2014 :crazy_face:

C’est typiquement la règle 3, « aller dans le sens du courant » ; si le budget est trop strict, il devient paralysant, surtout pour qui n’a pas participé à son élaboration :slight_smile: et du coup il n’est pas respecté. J’ai beaucoup mis l’accent avec ma femme sur le fait que ce n’est pas grave de dépasser une enveloppe… à partir du moment où on sait qu’on va devoir prendre la différence sur une autre. Au début, elle trouvait qu’entrer les dépenses, ça faisait un peu flicage (et puis elle n’y pensait juste pas du tout vu qu’elle n’avait jamais fait ça… un peu comme dans GTD quand on dit aux gens qui ont pris la mauvaise habitude de tout retenir, que maintenant il faut écrire les choses hors du cerveau :wink: ), maintenant c’est souvent moi qui lui demande si elle a fait une dépense dans la journée, mais j’insiste bien sur le fait que je veux juste savoir la catégorie, pas le détail :smiley:
Donc les dépenses inopinées ne sont pas un problème, tant qu’on se pose un moment pour ensuite chercher tous les deux (je crois que c’est le secret, il faut que l’autre soit là) quelle enveloppe va servir à couvrir l’extra.

1 J'aime

Je peux comprendre l’intérêt pour la précision des rapports… il y en a un autre ? Je suis curieux :slight_smile:

Simplement…aucun :slight_smile:

Je voulais un peu d’historique pour analyser nos dépenses et modéliser les futurs enveloppes, je me suis fait prendre au piège…

Par exemple savoir le coût en entretien depuis l’achat de la voiture, les dépenses en alimentation avec ou sans fêtes de fin d’année, les dépenses pour les anniversaires des autres personnes à réduire :wink:

1 J'aime