GTD comment j’avance vraiment sur mes dossiers

J’ai toujours eu des difficultés avec les contextes.

Je ne sais pas pourquoi, je ne parviens pas à avancer avec les contextes définis de manière classique (appels, emails etc…) ce travail par contexte ne me convient pas. Je suis souvent bloqué et j’ai tendance à procrastiner…

Les effets sont toujours les mêmes:
Je ne parviens pas à avancer et je suis bloqué avec GTD devant ma longue liste d’actions quelque soit mes efforts j’ai beau travailler façon GTD, choisir mes actions par contexte par temporalité, par énergie, par priorité, rien n’y fait.

Je me suis amusé à faire des statistiques de mon activité lorsque je travaille par contexte j’ai un taux d’efficacité de 50 % inférieur à la façon dont je travaille expliquées ci-après

C’est particulièrement flagrant avec des logiciels tels qu’Omnifocus, Things, mais aussi d’une façon moindre dans NIRVANA smplement parceque pour moi, NIRVANA est mieux foutu que la plupart des logiciels et donc j’augmente un peu mon taux de productivité :wink:

J’ai moins rencontré ce problème lorsque j’ai travaillé manuscritement sur mon bullet journal.

Je ne dis pas que la liste des prochaines actions par contexte ne me sert à rien. Bien au contraire. Je trouve simplement que dans certains cas elle n’est pas assez mobilisatrice. Il me manque l’etincelle…

Aussi j’ai trouvé une autre façon de travailler. Il existe certains projets qui sont indispensables à réaliser et dont l’avancement s’il était pas réalisé aurait des effets dommageables sur mon entreprise prenons par exemple la clôture comptable de ma société.

La meilleure façon que j’ai trouvé pour avancer et de bosser complètement sur ce projet en une fois quitte à y passer une journée entière.

J’ai aussi pris pour habitude d’avoir toujours un projet prioritaire par journée de travail.

Bien entendu, souvent je prends du retard sur autre chose ou plus exactement certaines choses ne sont pas réalisés. Cependant j’éprouve un soulagement important lorsqu’enfin je suis parvenu à me retirer cette grosse épine du pied.

J’utilise cette technique pour des projets qui sont important parfois urgent indispensable à réaliser et sur lesquels pour une raison ou pour une autre je ne parviens pas à avancer et que je reporte sans arret.

En pratique, en général je travaille par séquences de travail après avoir segmentés mes projets en plusieurs sprint facilement réalisables. Mais je reste scotché sur mon projet. Si je suis interrompu je fais ce que j’ai à faire et je reprend mon dossier. Jusqu’à ce que je ne puisse plus rien faire à son sujet.

La deuxième façon je vais trouvé pour avancer sur mes projets et de travailler par domaine de responsabilité c’est quelque chose que je fais de façon toujours de façon exceptionnelle.

Parfois je me dis que je vais travailler uniquement sur le business et d’autres moments que je travaillerai uniquement sur la finance de mon entreprise.

C’est deux façons de procéder on un impact significatif sur mon activité je parviens À boucler les sujets les uns après les autres et c’est très satisfaisant à chaque fois que je procède ainsi je vais toujours dans NIRVANA pour vérifier ma prochaine action puis je travaille façon GTD mais projet par projet.

Hope that’s help

Et vous quels sont vos trucs pour avancer et comment procédez vous ?

Bonsoir François
Je n’utilise Omnifocus que pour l’aspect professionnel. Je me suis rendu compte que pendant mes repos je ne m’occupais que du pro et rien en perso.
J’utilise à la maison l’App native Rappel d’Apple. Les listes sont moins structurées mais cela est suffisant pour tout ce que j’ai à faire d’autant qu’il y a une liste « famille » partagée qui sert de liste collaborative.
Je viens de poster un nouveau sujet où j’aborde la question de la nécessité de tout contextualiser lors de la clarification. Est ce qu’il ne vaut pas mieux garder les contextes pour les actions en cours. La révision périodique n’est elle pas propice à l’activation des contextes dans nos prochaines actions.

1 J'aime

Tu connais la réponse, mais : time-blocking.
Si c’est un tant soit peu long (< 15’) et que ce doit être fait, c’est sur le calendrier.
Sinon, ça attend, potentiellement éternellement.

1 J'aime