Lâchez vos portables ! :-)

Chers amis GTD,

La plupart d’entre vous utilisez des systèmes numériques, mais je voudrais savoir :

  • êtes vous du genre hyper connectés ou pas forcément ?

  • quels sont vos astuces au quotidien pour ne pas vous laissez « submerger » par le numérique ?

Bref, arrivez vous à vous déconnecter, pour vous focaliser toujours plus dur l’essentiel ? :wink:

Merci d’avance

Hello @Julie

J’ai eu ma période hyper connecté. Jusqu’à ce que je réalise que c’était une forme de dépendance. Il a fallu que je me sevre. Au début j’ai meme pensé racheté une brique et balancer mon iPhone. Puis je me suis dit que ce n’était pas sérieux. Maintenant je suis encore un peu addict aux réseaux sociaux et à certains forums mais je me soigne !

J’interroge mes émails 3 fois par jour (j’ai déconnecté les notifications de mon ordinateur sauf pour mon agenda) Je réponds au forum 2 fois par jour (sauf celui ci ou c’est plutot 3) Je me serre d’information. Je n’écoute que France Inter le matin en me rasant.

De plus en plus je réserve du temps pour moi. Pour penser, pour décider. J’utilise GTD à fond pour simplifier mon travail. J’élime systématiquement toute distraction lorsque je travaille sauf quand je fais la compta car cela me détend.

On est trop sollicité. Il y a toujours quelque chose à voir sur internet. On est vraiment en dépendance et esclave de tout cela. Il faut changer de paradigme. Bcp de tout cela n’a aucun interet sinon de cacher nos malaises profonds.

2 J'aimes

Bonjour @Julie

Je travaille dans l’informatique donc c’est une question difficile puisque j’ai une fibre naturelle avec la technologie.

Tout est pensé aujourd’hui pour qu’on passe le plus de temps possible sur nos écrans.

Les smartphones peuvent faire de plus en plus de chose, des plus utiles au plus distrayantes. On y est donc énormément et les firmes trouvent des services de plus en plus poussés pour le rendre complètement indispensable : dématérialisation des modes de paiement et des titres de transports, domotique, impression à distance, contrôle de son véhicule, micropaiement, …

C’est donc une aubaine pour les réseaux sociaux dont le business est de s’accaparer notre attention.

Personnellement ce que j’ai mis en place :

  • Exil de la plupart des réseaux sociaux que j’utilisais

  • Suppression des applications dès lors que je n’y vois pas une facilitation de mon quotidien. Je nai aucun jeu sur mon smartphone par exemple.

  • Désactivation de toutes les notifications non essentielles

  • Réorganisation de mes applications en fonction de leur usage. L’idée est de faciliter l’accès aux applications pratiques les plus utilisées au détriment de celles qui sont le plus susceptibles de me distraire.

  • Le matin j’ai pris l’habitude d’écouter de longs podcasts pour combler mon temps de trajet. Ça m’évite de trop manipuler mon téléphone.

  • Je n’accede à mes applications de communication qu’une fois par jour (mails, messagerie, feeds, …)

  • Le soir à partir d’une certaine heure je limite l’usage de mon téléphone et fais en sorte de ne pas m’en servir du tout jusqu’au coucher des enfants.

  • Plus de téléphone dans ma chambre. Il reste dans le salon quand je vais au lit.

  • Aucune application professionnelle sur mon téléphone perso. Je synchronise seulement le calendrier pour les besoins de mes revues.

Côté ordinateur au travail :

  • pas de notification non plus

  • levée des mails 2 à 3 fois par jour

  • Dans le navigateur web j’ai épinglé les 4, 5 sites dont j’ai besoin pour travailler. Lorsque j’ai besoin d’ouvrir un site autre, je fais en sorte de fermer le précédent. Je note les infos dont j’ai besoin ou sauvegarde le lien dans mon système et quitte.

Côté ordinateur maison :

  • pas de client lourd pour les mails. c’est via mon téléphone que je vois mes mails perso (1 fois par jour). Je ne me sers de mon ordinateur dans ce cas que si j’ai besoin de répondre
    .
    Tu constates des niveau de contrôle différent en fonction de l’outil. Et vu le nombre de stratagèmes nécessaires, on comprend vite la bombe à retardement que peut être un téléphone niveau productivité :roll_eyes:
4 J'aimes

J’ajoute, pas d’informatique le samedi ni le dimanche sauf cas d’urgence absolue. Bien-entendu, ces jours là j’ouvre l’iPad pour mettre BFM ou de la musique sur les Sonos de la maison.

3 J'aimes

J’oubliais les règles automatiques de filtrage pour les emails.

1 J'aime

Pas d’informatique, donc pas d’internet, le week-end : c’est top. Grande règle à mettre en place je trouve, même si malheureusement des fois il y a des petites choses à faire : paiement de ceci, mail de cela, etc… Mais minimiser au maximum ça me tente beaucoup !

Je trouve tous tes principes vraiment super, on voit que tu contrôles l’outil plutôt que de te laisser happer par lui…

Mon plus gros problème : les réseaux sociaux. Du coup j’ai fais un gros tri, et j’ai supprimé les applis de mon téléphone. Si je veux y accéder c’est par une fenêtre Web, moins pratique…

J’ai découvert que mon portable faisait réveil même lorsqu’il est éteint, donc quand je vais me coucher, je règle le réveil et l’éteint… Je suis moins tentée par internet/les applis, je lis à la place.

Ce qui est dur aussi je trouve : c’est à la moindre interrogation : arrêter d’avoir le réflexe téléphone/internet… J’ai acheté un livre sur le sujet, pour essayer de me désintoxiquer le plus possible, mais c’est tellement omniprésent… Il y a du boulot ^^

Tout a fait, c’est tout mon problème… :sweat_smile::confused:

Quand je pense au gain de temps énorme que je pourrais avoir !

Pour mes proches, pour moi, et pour GTD et les revues régulières ! :wink:

Hello @Julie
Qu’est ce que je devrais dire ! :wink:

J’ai vraiment décidé de lever le pied. A part ce forum qui est vraiment passionnant (j’adore comprendre les mécanismes de fonctionnement de chacun et la façon dont les personnes s’approprient GTD) j’essaye vraiment de limiter au maximum mon addiction à Youtube, Facebook et Linkedin.

C’est terrible parceque d’un coté ce sont des outil géniaux. C’est la possibilité d’être en contact avec ses amis et donc d’avoir du lien social, de l’autre je constate que je perd un temps considérable. J’ai calculé que je suis au moins 1:30 à 2:00 par jour minimum sur internet. Cela comprend ma formation permanente, la recherche d’information et les loisirs…

Si mes calculs sont bons :
2:00 par jours X 7 jours = 14:00 soit X 52 semaines = 728 heures => à 8 h/jours = 91 jours
3 mois de ma vie, ça commence à faire vraiment beaucoup…

C’est pourquoi j’ai décidé de revoir tout cela…
Cela fait partie de ma " renaissance ".

Je suis un peu comme les chats. Tous les 7 ans je me ré invente et vis une autre vie ou tout au moins j’oriente ma vie différemment.

La je suis clairement à la fin d’un cycle. Maintenant que j’ai réglé mes problèmes de contrôle avec GTD je pense définitivement (sauf 1 sujet rela tif a des liste de controle qui m’ennui et que je ne parviens pas à gérer encore) je vais m’attaquer sérieusement aux horizons, relire GTD et tout ce qui a été écrit ici la dessus.

Si je n’avais pas mes contraintes professionnelles je pense que je serai pret à filer mon iPhone à ma fille et me reprendre une brique style Nokia.

La note est trop salée.
Je suis vraiment drogué et dépendant…
Il faut vraiment arrêter les conneries… :blush:

Mieux vaut passer ce temps à faire des choses que j’aime…

Comment vous faites ceux qui ont leurs listes et inbox sur le téléphone ?

C’est un problème pour moi en ce moment: je trouve que j’ai tendance à toujours vouloir faire de là maintenance de mon système GTD, 7 jours sur 7, dès que j’ai 10 minutes dispos. C’est vraiment contre-productif à mon avis.
Comme si je voulais faire des micro-revue plusieurs fois par jours.

Certains jours l’inbox 0 devient une obsession et je ne supporte pas de voir un e-mail dedans…

Sinon, je pense que je ne suis pas addict: pas de réseau sociaux, pas de jeux, je ne me sers des outils numériques que pour travailler ou lire. Mais je m’en sers beaucoup… car je lis beaucoup (même si je lis encore des livres).

Je pense pouvoir reprendre à mon compte quasiment tous les points de @Julian.

1 J'aime

Je me retrouve un peu dans ta description, pas de réseaux sociaux, pas de jeux mais pas mal de surf utile ou pas…

C’est vrai que la liste de @Julian est top, je vais pouvoir m’en inspirer pour améliorer certain points.

Plus qu’à faire une petite « checklist désintox. Numérique » :sweat_smile:

2 J'aimes

Mes outils sont multiplateformes. Je peux aussi bien y accéder de mon téléphone que d’un ordinateur.

Cela étant dit, je ne vois aucun mal à devoir user de mon téléphone si c’est pour accéder à mes listes d’actions. Au final j’ai plus de chance d’y trouver quelque chose d’utile à faire que de me tourner les pouces.

Je rejoins cette idée.

ll y a toujours une mode qui s’installe dès qu’un nouvel outil débarque (smartphone, radio, TV, ordinateur, etc…) pour lui faire porter le chapeau des mauvais usages qui sont fait de celui-ci.
Un objet n’est pas responsable de ce qu’on fait de lui.

La seule nuance à apporter pour moi, est l’usage par les enfants, qui ont besoin de la modération d’un adulte.

Si vous passez votre temps à faire des trucs idiots sur votre portable, c’est de votre CHOIX: mais ça ne sert à rien d’incriminer le portable. Assumez, ou faites d’autres choix.

2 J'aimes

Bonjour Julie,

Merci pour ta question car il me semble qu’après une décennie de progrès high tech en matière de smartphone, beaucoup de personne se pose la question de l’impact de ces progrès sur notre bien être.

Au début je gérer mon GTD avec OmniFocus sur Mac, iPad et iPhone. Donc forcément hyper connecte avec tous les risques de distraction que ces outils implique.

Maintenant j’ai choisi une techno éprouvé pour mon système GTD : des feuilles de papier A4 pour mes listes, calendrier, horizons et un stylo friction pour écrire que je range dans un trieur A4 à 12 onglets.

Je note mes idées, pensée, rappel sur des blocs notes A7, mes notes de réunion et appel téléphonique sur des bloc A5 que je mets dans une Banette A4 horizontale.

J’ai même remplacé mon iPhone 11 dernier cri par un sympathique Nokia 3310. Du coup pas de mail dans la poche. Je travail en bureau et peu en déplacement donc maintenant je consulte mes mails seulement au bureau.

Je ne suis pas submerger par mes mails perso.

Je conserve un iPad mini pour le divertissement à la maison.

Finalement GTD Sur papier m’a aider à réduire efficacement ma dépendance au numérique.

Maintenant dans mon sac il y a une pochette contenant mes listes et dans ma poche il y a un Nokia et un Dictaphone numérique De chez Olympus idéal pour enregistrer ses idées et se vider facilement la tête plusieurs fois par jour.

Ça peut paraître radical, mais on vit très bien sans iPhone ou autre.

4 J'aimes

Bonjour @jerome.fontaine et bienvenu :blush:

Bravo pour ton courage. Je suis admiratif de ta décision, car c’est difficile d accepter de renoncer aux avantages du numériques pour revenir au papier et au Nokia 3310. Si ca marche pour toi c est genial.

On a beaucoup parle ici des avantages du papier (concentration accrue, mentalement : meilleure appropriation et facilité de la sélection de l information entre autre…) quand au smartphone apres en avoir reve il y a 30 /40 ans et l’avoir vu naître Je me dit que c est un outil a manier avec precaution. J apprecie de pouvoir faire des photos, d avoir acces a mon systeme partout mais c est aussi terriblement chronophage comme le sont aussi les reseaux sociaux. Je viens de me sevrer d un mois hors facebook et c’est fou ce que j ai pu faire et vivre ! …

On vit une societe ou tout va trop vite. On court toujours, on se demande apres quoi d ailleurs… et c est bien de pouvoir se poser, de decider de lacher prise et aussi de pouvoir le faire…

J’adorerais pouvoir revenir à un systeme aussi simple j’ai parfois l’impression que mon systeme numérique est un véritable fil à la patte qui m’oblige à bosser tout le temps sur ordinateur, ce qui me désole.

C est toujours amusant de constater que Gtd fonctionne avec n’importe quoi, que cela soit avec une simple feuille de papier ou avec un outil numerique sophistique ou pas…

2 J'aimes

Bonjour @jerome.fontaine !

Je suis admirative !

Premièrement car je suis convaincue par l’utilisation d’un système casi 100% papier et deuxièmement par ton approche radicale du système. J’imagine que tu ne dois t’en sentir que mieux au quotidien !!!

Peux tu décrire un peu plus en détail ton système stp ?

-Ton calendrier, quel forme à t’il si il est sur des feuilles a4 « volantes », 1 feuille par mois que tu as imprimé peut être ?
-Pas d’agenda du tout du coup ?
-Les onglets de ton trieur te servent ils ? Comment les organisés tu ?

  • Et tes références : générales, projets, etc… Comment sont elles organisées ?

Merci d’avance pour tes réponses, ça m’intéresse beaucoup !

1 J'aime

Merci,

Je note de faire une présentation de mon système. Ça me permettra aussi de le regarder sous un autre angle.

J’ouvrirai un nouveau poste pour l’occasion. Je te ferai savoir.

3 J'aimes

Je suis tout aussi intéressé ! J’ai toujours trouvé que le papier était un formidable outil pour GTD. De nombreuses études extrêmement serieuses ont prouvées que le papier facilite la mémorisation et l’appropriation de l’information. Mais ça va bien au delà. Dans l’application de mon set up j’ai oscillé souvent entre papier et numérique. J’ai lâché le papier car j’ai beaucoup d’information et que jusqu’ici seul mon systeme CRM parvient à gerer les différents aspects de cette information. Mais je reste convaincu qu’il est possible de bâtir un pont entre numerique et papier. Le papier est beaucoup plus souple, plus rapide, plus adaptable, plus clair que beaucoup de systemes numériques. Aussi, c’est avec grand plaisir que je lirai ton set up et tes impressions sur le sujet. Bonne semaine :wink:

1 J'aime