Les 5 états d'esprits qui empêchent de pratiquer GTD

Voici un post davantage à l’attention des personnes qui commencent la méthode, mais ouvert évidemment aux commentaires de tout le monde ! :slight_smile: David a identifié 5 « raisons » qui font que les gens peuvent être réticents ou renoncer à mettre la méthode en place une fois qu’ils en ont connaissance. Les voici :

  1. Je veux partir de zéro
  2. Je dois d’abord trouver l’outil parfait
  3. Je ne vois pas de résultats directs
  4. Je ne sais pas par où commencer
  5. Je ne perçois pas directement la valeur de la Revue Hebdomadaire

Si vous vous reconnaissez un peu, dans quelle ordre les classeriez-vous pour vous-mêmes ?

1 J'aime

Pour moi le plus terrible est d’essayer de partie de zéro. Et pour être juste le livre de David Allen n’aide pas sur ce point en insistant sur l’initial sweep. Je crois que c’est inhumain de vouloir faire un inventaire complet quand on a des années de fouillis accumulé. Il y a d’ailleurs une vidéo qui le montre où Allen lui-même était allé coacher une star de la TV scandinave… qui fondait en larmes en constatant l’étendue de ses boucles ouvertes. Pour ma part j’ai appliqué GTD à des domaines de ma vie progressivement en mettant l’organisation des autres comme un gros Someday / Maybe et il n’y a que comme ça que j’ai pu progresser.

2 J'aimes

Tout à fait d’accord avec @lkw : vouloir partir de zéro, quand on a des années de retard sur certains sujet (en gros: 4000 emails dans sa boite et des placards qui débordent) c’est un piège pour dégouter les nouveaux pratiquants, peut-être le plus gros qui soit parmi les 5 de ta liste @Romain.

La technique, déjà évoquée ici, c’est de partir de zéro uniquement pour les intrants qui arrivent à partir de maintenant… et de considérer tous les éléments « en retard » comme des projets à accomplir, petit à petit.

Exemple: j’ai 4258 emails dans mon Inbox :mask: et je me dis que je suis incapable d’être Inbox=0 :exploding_head: sans un travail de titan (qui m’effraie et qui me fait penser que c’est donc impossible :pensive: et hop ! je tombe du train à peine après être monté dedans… :weary:). Il y a une solution !! :grinning:
-> Je crée un dossier: « Emails en retard à Clarifier/Organiser » et je me fixe, par exemple, l’objectif d’en traiter 30 chaque jour (voir plus, si certains jours j’ai le temps :smirk: );
-> Du coup, comme j’ai déplacé mes 4258 emails dans un dossier dédié, mon Inbox=0, et je peux commencer à appliquer la méthode GTD sur des bases saines qui me semblent réalisables « au fil de l’eau ».

Evidement, la technique suivant est applicables à toutes les Inbox (boites emails pro/perso, Inbox physique sur son bureau, placards qui débordent, etc…)

On le dit svt GTD n’est pas évident et puis ça dépend si on connait ou pas la méthode.

  1. Pour démarrer c’est parfois un cauchemar. Toutes les raisons sont bonnes pour ne pas le faire. J’ai pas le temps, je sais m’organiser, J’ai trop de truc j’en ai partout ça va être un cauchemard, je vais perdre un temps fou pour faire ça, à quoi. ça sert ? etc…
  2. Pour ceux qui connaissent la méthode, certains n’appliquent pas la méthode strictement. D’autres la mettent à leur sauce (j’en ai fait parti :wink: ).

Je crois qu’à un moment il faut etre réaliste et se poser la question pourquoi on va vers GTD.

Objectivement.
Comme tout GTD nécessite énormément d’implication. Je crois que DA à dit un jour que pour faire face à sa vie complexe il fallait un systeme complexe. Complexe ne veut pas dire compliqué. Complexe signifie simplement qu’il y a bcp de rouages dans la mécanique e que ça ne plait pas à tout le monde.

Et puis c’est pas facile de démarrer à zero à partir d’un livre. Tout le monde n’a pas les moyens (en temps, en argent) de prendre des cours. On est souvent tres seul face à son égo et la masse de travail qui nous arrive au quotidien.

Donc apres 10 ans de GTD j’ai compris un truc. GTD est un livre de principes, de recettes. Si on décide de s’y mettre il faut le comprendre et l’appliquer tel qu’il est. Et puis un jour on peut s’en détacher un peu pour ne conserver que les principes mais je n’en suis pas encore là…

1 J'aime

Je vis la première « raison » un peu de façon paradoxale. Je suis aussi d’avis que c’est irréaliste et en effet le bouquin parle de tout arrêter pour prendre deux jours et tout mettre à plat, ce qui est énorme (et très souvent insuffisant, en témoigne les quelques coachings de ce genre que j’ai pu faire avec certains clients). Pour autant, j’y trouve aussi un côté motivant, je me rappelle avoir vécu de manière positive, comme un espoir, le fait de me dire wow, on est lundi, si je m’y prends bien mercredi soir c’est plié et ma vie aura changé ! Le mercredi soir, je n’avais pas réussi, mais j’avais lancé la dynamique… et j’ai continué ensuite au fil de l’eau comme l’indiquait @Jean.

D’ailleurs, pour arriver à Inbox Zero, on conseille souvent de dégager tous les e-mails plus vieux qu’un mois et de n’entrer que ceux-là dans le système.

À noter que David a mis un peu d’eau dans son vin à ce niveau, puisqu’il parle désormais de « prendre les gens là où ils sont » plus que de vouloir les placer (de manière irréaliste) directement là où ils souhaiteraient être.

2 J'aimes

Je l’ai remise dans ce forum, ici (c’est la télé néerlandaise, mais je te pardonne de ne pas parler nordique :wink: )

Je suis tout à fait d’accord avec toi. Bloquer 2 jours pour faire ça c’est hyper difficile et puis faut être vachement motivé. D’un autre coté moi. c’est ce que j’ai fait. Je me souviens j’ai bloqué 2 jours entiers mais pas consécutifs et au final c’était tellement le b… qu’il m’en a fallu 3 ou 4 :rofl:

1 J'aime

Han, j’aurais dû dire « nordique » (je pensais avoir visé assez large avec scandinave… autant pour moi) :sweat_smile:

Du coup en relisant ces 5 là, je suis curieux de savoir quels conseils vous donneriez pour les désamorcer ? (on a déjà parlé du 1er, mais les autres… ?).

« Je ne sais pas par où commencer »
= Je dirais de commencer par un BRAINDUMP :
Se vider totalement l’esprit AVANT TOUT AUTRE CHOSE.
Et ensuite trier, petit à petit, regrouper, retrier, etc…

=Faire une Mindmap avec ses domaines de responsabilités est aussi une super option pour commencer je trouve ! Ca permet de mieux trier les infos/données/tâches :slight_smile:
Ce n’est pas @jpmole qui me contredira je pense :joy:

2 J'aimes