L'ultime discussion sur les priorités

Publier précédemment ici : https://www.productifetserein.com/vraie-discussion-sur-les-priorites/

Nous souhaitons tous pouvoir nous concentrer à volonté sur ce qui nous semble le plus important à n’importe quel moment et pouvoir régler l’engagement correspondant le mieux possible. Du moins, il me reste encore à rencontrer quelqu’un qui préférerait s’occuper à moitié de n’importe quoi n’importe quand sans en souffrir les conséquences. Le problème c’est…

Bonsoir
Je pense qu’il devient illusoire de prioriser ses actions. Cela impliquerait à mon sens un manque d’ouverture sur le présent. Le « Je suis » est primordial dans la gestion de sa vie. La question à se poser serait plus de l’ordre « Que suis je censé faire ici, maintenant ? (en se basant sur les listes actions) » La réponse deviendrait la priorité.

1 J'aime

Bonjour @stephane.bonnin

Bienvenue sur le forum.

Posée ainsi, cette question est un filtre intéressant pour réduire le nombre de choix possibles.

Cela dit, bien qu’il ne puisse étymologiquement y avoir qu’une seule priorité à un instant t, beaucoup de personnes trouveront qu’une multitude de choses en sont une et se retrouvent paralysées.

Je trouve l’approche excellente pour voguer d’un rôle à un autre, d’une responsabilité à une autre et naturellement d’un contexte à un autre.

Au bout du compte, il faut choisir au mieux à l’aide du combo Contexte/Temps/Energie + Horizons d’attention.

On ne sera jamais 100% sûr qu’on a fait le bon choix d’action mais en faisant bon usage de ces éléments, nous sommes certains de ne pas en être loin.

Bonjour @stephane.bonnin et bienvenu sur le forum :wink:

je suis d’accord avec toi lorsque tu dis « Je pense qu’il devient illusoire de prioriser ses actions »
D’abord ce n’est pas dans la méthode mais surtout c’est illusoire. Nos priorités changent. Ce qui ne veut pas dire que pendant un moment elles ne sont pas stables…

Le monde va de plus en plus vite et nous devons nous adapter aux circonstances, aux changements permanents et immédiats.

A travers cela, c’est vrai « la question c’est de savoir quoi faire a quel moment ».

GTD nous donne la reponse à travers ses deux axes le controle et la perspective.

Le controle contexte, temps, energie, priorité…
La perspective de H3 à H5 qu’est ce que je veux exactement et pourquoi ?

Dans le controle effectivement les choses sont assez evidentes. Oui pour moi aussi c’est « Que suis je censé faire ici, maintenant ? " Si c’est faire ma compta ca parait clair, déclarer ma TVA aussi… Je suis motivé par une urgence subie volontairement ou imposee par un tiers (patron, client…)

Mais la vrai question c’est au dela. Et la reponse on la trouve dans la perspective (les horizons)

Si je fais tourner la roue comme un hamster certes les choses vont avancer. Mais serais je heureux ?
Serais ce la meilleure chose à faire au regard de mes horizons ?

C’est la que les choses deviennent interessantes car en pratique, pour moi, cette approche ne suffit pas. Aussi, j’ai time blocké des réunions avec moi même dites « de stratégie ». C’est la que je me pose et que je decide de mes projets prioritaires et surtout de mes objectifs en fonction de mes aspirations. Et c’est tres important.

Pour moi, le mot priorité à un sens différent, je crois que l’on essaie de rouler tout cela sous le tapis finalement en intellectualisant la chose outre mesure.

Si je prends l’exemple du code de la route, laisser la priorité de droite c’est très clair - non?

Et bien, je vois cela comme un système bancaire de crédit-débit, et surtout comme une grosse machine à excuses (dans mon cas, pour procrastiner). Si je ne laisse pas la priorité de droite, j’ai de potentielles conséquences à venir - un accident de la route!

Donc voilà, toutes ces priorités de notre vie sont là et tout le temps là. Tel un investisseur il faut essayer de comprendre le jeu risque / bénéfice. La nature est telle qu’il y a toujours une facture à payer sur la chaîne quelque part; émotionnellement, physiquement, écologiquement, financièrement…

2 J'aime

C’est que, si on ne fait pas ce travail sur les Horizons ou même si l’on n’est pas très au clair au niveau des projets et actions (en terminologie comme en rangement dans les bonnes listes), la plupart des gens se retrouvent avec « des priorités », une fois elle est à gauche, l’autre fois à droite, parfois à moi ou devant… comme si le code de la route changeait tous les jours… forcément, ça n’aide pas :slight_smile:

3 J'aime

Il y a fort longtemps je me suis formé au TMS de Charles Hobbs et j’utilise encore ce qu’il nommait « les principes unificateurs » qui sont en fait les valeurs fondamentales qui gèrent notre vie. C’est ce que David Allen nomme " les horizons". Ce sont ces pépites qui me permettent de faire le choix qui s’impose à un moment donné. Mais il est certain que tout n’est pas si simple. Il n’y a pas de recette miracle pas d’alchimie particulière qui nous donnerait la clé du choix pertinent.