Omnifocus mon set up de septembre 2020

A la lecture de Dini mon Omnifocus évolue. Quoi de plus étonnant ? Avec 1000 pages ou Dini decortique dans les moindre détails non seulement le fonctionnement d’Omnifocus mais aussi le fonctionnement de notre cerveau, il ne pouvait pas en etre autrement. Je vous montre aujourd’hui mon setting qui tend de plus en plus vers le minimalisme. J’ai constitué mon systeme autour de deux systemes de base qui sont mon CRM et Omnifocus. Tout ça fonctionne ensemble et avec GTD et c’est bougrement efficace !

1er ecran mes projets: j’ai renoncé à les classer par domaines de responsabilités ceux ci vont etre désormais dans un logiciel de mindmapping (on est en H2). Desormais j’ai une vision globale de tous mes engagements, que je considere comme actif.

La grand nouveauté à été de rajouter de nouvelle liste une liste en attente ou je glisse tout ce que j’attends. Une perspective avec recherche du mot clef WF va chercher tous les élements restants ou qu’ils se trouvent (en general dans cette liste :wink: ) quelques soit le projet et une liste Someday may be où je mets tout ce que je ne veux pas faire dans la semaine ou qye j’envisage de faire dans le futur.

La liste tickler concerne des projets a venir dans les mois prochains.

2 ecran Quand à mes contextes ils sont limités à l’opérationnel. Plus de SMB rien que de l’utile et actionnable

Quand à mes perspectives elles sont de plus en plus limitées. Mon objectif obtenir mes infos et faciliter mes décisions.

Cette organisation fonctionne beaucoup mieux. Rien ne pas à l’as et c’est redoutable de facilité et d’efficacite.

Ca commence à aller mieux ! :laughing:

Gros boulot ce matin. Apres avoir bien organisé la gestion de mes projets, nettoyé mes contextes, structuré ce qu’il y avait dedans, Je me suis enfin attaqué à la derniere étape faire de cet outil un workflow aussi facile à utiliser que peut l 'être Things.

J’y ai passé 1: 30 en me callant sur mes process par rapport à mes besoins. J’ai repris tout ce que j’aimais chez Things et j’ai reussi à regler mon probleme de date (OF gere tres mal les dates pour faire de la planification alors que Things le fait tellement bien !)

J’ai aujourd’hui un OF tres épuré qui fonctionne parfaitement et les dates de contrôles de mes actions et projets sont facile à vérifier (grâce à mes perspectives)

J’ai compris aussi Qu’OF à un énorme avantage par rapport à THINGS. Il est capable de gerer des centaines de projets sans que l’interface en soit afféctée. En bref avec THINGS si on en a pas trop ca va mais à partir d’une certain volume (ce qui est mon cas) là ça ne va plus du tout. La data base d’OF est vraiment extrêmement bien conçue et très fiable !

Finalement, à la réflexion la structuration d’OF est pour moi moins dans l’aspect technique (très simple) que dans la mise en place de mes check list et habitudes et bien sur dans la préparation de ma journée. Je me suis rendu compte qu’avec OF il suffisait simplement de dire sur une prochaine action Faire ma comptabilité (ce qui n’est pas du tout GTD) et de renvoyer un lien vers un check list en interne en référence qui est le signifiant de cette phase.

Pour moi c’est clair. Faire ma compta signifie faire une 10 aine de trucs qui s’enchainent les uns apres les autres un peu comme la check list de Things sauf que sur OF il vaut mieux utiliser les liens web. Ca allege le projet.

Cette technique de renvoi par lien internet peut être utilisée pour plein d’autres choses, notamment pour la WR

1 J'aime