Usage des perspectives avec Omnifocus

Bonsoir je viens de découvrir une video hyper intéressante sur le bon usage des perspectives GTD avec omnifocus. C’est une approche originale mais qui me semble pertinente. Je vais la tester. :blush:
Nb en anglais et concerne OF2 mais applicable sur OF3.

2 J'aimes

Je vais l’ajouter aux ressources dans le mini cours, merci !

Bon, après une semaine de test je constate que ça marche et que j utilise presque exclusivement ces deux perspectives. Aucun soucis particuliers. Lorsque j ai besoin de certains contextes exemple les appels je les sélectionné dans ma vue par contexte. En résumé pour moi, ça tient la route !

Quelques réflexions ce soir sur les perspectives et omnifocus.
Lorsqu’on ouvre Omnifocus le béotien peut être surpris par son apparente simplicité. Une vue Inbox, une vue projet, une vue contexte.

Pour GTD on s’aperçoit vite qu’on peut organiser ses projets et ses actions à peu pres comme on veut. Facile de creer des dossiers, sous dossiers, des taches des sous taches etc…

Pour une utilisation minimaliste ça tient deja bien la route. La où Omnifocus dépasse allégrement presque tous ses concurrents (Y compris Things notamment) c’est dans la construction des perspectives. La version normale ne comprend que cela.

La grandes difference apparait avec la version pro qui autorise ces perspectives

Mais c’est quoi une perspective dans OF ?
C’est une vue de certaines informations qui peut etre affichée dans une fenêtre à part ou pas… Cette vue est conditionnées par des critères comme le montre cette video. Grace à cela vous allez pouvoir faire n’importe quoi ou presque.
Faire apparaitre les taches d’aujourd’hui, mettre l’accent sur certains projets ou groupes de projets, voir toute les taches en attente d’autrui, montrer des listes d’information à partir d’une recherche de texte et tout cela en processus récurrent.

La perspective peut être une bénédiction ou une malédiction. Bien utilisée elle répond à la demande. Mal utilisée on se perd ou on se disperse.

D’où l’importance comme disait @lkw de tres bien définir ses besoins en amont et c’est la que ça devient complexe.

Dans mon usage d’OF au quotidien j’ai construit et reconstruit des centaines de perspectives. Certaines répondaient à un besoin à un instant T d’autres à des besoin de selection où de contrôle.

C’est toute la difficulté d’OF mais c’est aussi sa force. Sans perspective c’est un peu comme si vous rouliez en Ferrari à Paris dans les embouteillages :rofl:
Ca n’a aucun interet. Sauf pour se faire remarquer. :joy:

Par contre bien configuré vous rivalisez avec la puissance de certains CRM. Il ne manque que la liaison avec les contacts et se sera parfait.

Ce logiciel à quand meme quelque défauts notamment concernant la gestion des dates qu’on peut pallier grace… aux perspectives… Eh oui on ne s’en sort jamais. Avec OF tout est une question de perspectives :yum:

Quelque copies issues du site d’OF

1 J'aime

Intéressant cela semble un bon logiciel mais malheureusement incompatible avec PC (mon outil de travail).

Pour le parallèle Todoist gère bien aussi avec les étiquettes et filtres.

Sur chacun de mes projets j’ai une action avec entre autre une étiquette « prochaine action » plus toutes les étiquettes contextuelles habituelles.

Ensuite il n’y a plus qu’à utiliser la fonction filtre dont certains sont mis en favoris. Par exemple : toutes mes prochaines actions + par téléphone ou toutes mes prochaines actions + faciles + 15 minutes + email. Bref je n’ai pas encore réussi à trouver la limite de ce système :hugs:

Oui. Pour ta comptabilité Mac PC Omnifocus dispose d’une version web. Je ne sais pas si elle se suffit à elle meme. Tu peux peut etre la tester. Par ailleurs si tu as un Mac à la maison avec Omnifocus c’est à mon avis un outil a regarder. Tu pourrais poser les bases de ton systeme à la maison et utiliser la version web. Je trouve que todoist est aussi une solution elegante et semble il puissante. Il a plusieurs spécialistes de l’outil notamment @Julian tu peux peut etre echanger avec eux/lui en privé si tu as des questions particulières.

On est en fin d’année. Je suis en train de revoir mon systeme pour 2020. Une fois encore je me rend compte de la puissance d’Omnifocus qui est la pierre angulaire de mon organisation désormais à 90% numérique. Grace à Omnifocus j’ai réussi à éliminer presque tout le papier de mon bureau ce qui pour ma génération est un défi majeur :rofl:

J’ai découvert une nouvelle loi la loi de Miller https://www.usabilis.com/definition-loi-de-miller/
Qui explique en bref qu’on ne peut mémorisé que 7 à 10 informations maximales.

Comme monsieur Jourdain je l’avais déjà expérimenté étant incapable de gerer / Mémoriser plus de 7 informations simultanément.

Cela m’a donnée une idée majeure pour omnifocus celle de ne mettre en prochaine action dans mes contextes actifs un grand maximum de 7 tache simultanées, les autres étant reléguées dans des contextes parkings (en attente temporaire ou pas-Smb).

Le résultat de mon test est assez prometteur. J’ai constaté avoir de plus grandes facilités à choisir la tache sur laquelle travailler et une plus grande fluidité dans mon processus d’actionabilité de ma prochaine action. En bref il y a moins de frictions…

Cela suppose aussi un vrai travail de sélection en amont de mes projets mais aussi une tres bonne définition des taches à accomplir.

Aussi, j’évite de fait d’avoir des liste de 10 aine d’item par contextes qui étaient plus décourageants qu’autre chose et paralysait ma notion de choix en m’obligeant d’aller sans arrêt puiser dans mes horizons supérieurs pour agir à bon escient.

Il semble qu’en fait, ce ne soit plus 7 comme on le pensait, mais 4… ! Je n’ai plus la source sous la main, mais en gros, le nombre d’infos simultanées que l’on peut garder en tête est 4 (sans technique particulière de mémorisation).

Ah merci beaucoup. Arriver à 4 sera donc mon prochain défi !

1 J'aime

Je confirme que selon les sources on a pas les mêmes ordres de grandeurs. :face_with_monocle:

Et dans le lien que François à partagé :

  • Miller : entre 5 et 9,
  • Farrington : entre 4 et 5 (ou entre 3 et 7 un peu plus bas dans le texte :sweat_smile:)

Dommage qu’on ait pas des chiffres plus fiables et sûrs. Mais bon ça donne déjà un bon ordre d’idée ! :blush:

Pour ma part, je pense que mon très mauvais empan mnésique fait partie des raisons principales pour lesquelles je me suis tourné vers GTD ! :joy:

Merci @romain.leporatti ! Je pense que ce qu’on peut retirer de tout ça finalement, c’est qu’on a de toute façon plus de choses à faire que le plus élevé de ces chiffres, et qu’il est donc plutôt bienvenu d’utiliser GTD pour tout gérer :slight_smile:

1 J'aime

Je viens de découvrir un article passionnant sur la mise en place de GTD sur TODOIST. J’en ai parlé ici TODOIST trucs et astuces ça m’a donne l’occasion de réajuster mon Omnifocus et particulièrement mon systeme Reference et Someday may be que j’avais beaucoup négligé. C’est déjà beaucoup plus clair pour moi !