Bullet journal et GTD

Je me demandais si certains d’entre vous utilisent la Technique du Bullet journal en appliquant GTD. Même si ce n’est pas pour tout le monde, Je trouve, pour l’avoir beaucoup utilisé que la méthode se marie bien avec GTD.

Sans renoncer à Omnifocus (cad au numérique) et à GTD, Je trouve que le Bujo apporte un excellent tracking des sujets et booste l’efficacité au quotidien. il permet aussi de tracker le passé et de mesurer notre évolution personnelle et nos résultats.

Le papier à aussi beaucoup d’avantage sur le numerique. Il focalise mieux la pensée.

Le fait de noter jour par jour au fil de l’eau creait une sorte de buffer naturel (inbox) qui permet une meilleure focalisation sur les projets et tache qu’on acompli à l’instant. On a une meilleure prise sur la realité.

L’organisation du bullet journal donne enfin une exellente vision de l’aspect controle et perspective de GTD (à condition de bien organiser ses listes et ses collections) et puis on a un bel historique du fil de la vie :grin: et on peut planifier (meme si c’est pas GTD :rofl: )

Qu’en pensez vous ?

Nb. Je suis en train de lire The bullet journal method de rider Caroll (existe aussi en Français mais moi je l’ai en anglais et c’est fou ce qu’on retrouve comme principes de GTD sauf que ça fonctionne un peu différemment mais pas tant que ça…

Je connais une gtd-er qui pratique le bujo mais elle n’est pas sur le forum… on dirait que cet outil reste à défricher ici !

Plus j’avance dans la lecture du bullet journal de Ryder Caroll plus je me rend compte de l’efficacité du systeme. J en suis presque au point de me dire que je pourrais tout à fait utiliser le Bujo pour gerer tout GTD en me passant de tout systeme numerique comme omnifocus ET utiliser les techniques du BUJO qui sont vachement puissantes.

Le bujo ne n’est pas seulement des projets (ce concept appelé collection va bcp plus loin) la simplicité d’utilisation (un stylot + carnet unique pour tout) la plupart des concepts et les 5 phase de GTD (qui ne sont pas dans la méthode mais qui s’appliquent d 'évidence pour le GTD user… ) mais un processus qui s’adapte automatiquement et sans éffort à la façon de fonctionner de chacun.

On y retrouve les notion d horizons, de buts, de résultat, d’engagement, de revisions bref toutes les notions que nous connaissons mais aussi le minimalisme de MacLeod.

Je suis convaincu que le bujo est un cousin proche de GTD ou plutot de ZTD qui permet a ceux qui aiment le papier de garder une trace du passé, agir efficacement dans le présent et d’anticiper le futur d’une façon peut etre un peu plus essentialiste, proche du fonctionnement mental de chacun.

Bref les deux méthodes se marient bien l’une apportant des outils differents qui mis ensemble semblent être un peu les deux faces d’une meme piece.

Et je n’en suis qu’au commencement de ma réflexion et de mes découvertes…

Dis lui de nous rejoindre ce serait génial qu’elle nous fasse par de son expérience :grin:

Je commence à voir comment je peux utiliser le bujo avec GTD.

  • La liste journalière fonctionne un peu comme une inbox. Sauf qu elle est datée. Rien n empêche de la traiter en processus GTD, ce qui dope le systeme…
  • Les actions de plus de 2 mn peuvent passer dans une collection ou dans un projet sous omnifocus avec contexte affecté, ce qui soulage le carnet (mais c’est facultatif on peut aussi ouvrir une page par contexte)
  • Enfin, Je remarque aussi que l’ecriture manuscrite me permet de mieux integrer mes priorités et d’agir avec plus de discernement. Par ailleurs, il est hyper interessant d avoir sous les yeux en quelques pages ce qui s’est passé, pourquoi ainsi que les informations essentielles de la semaine. En relisant tout cela je réalise ma progression, où j’en suis exactement, ce qu il me reste à faire, et ce qui m’attends à l’avenir.

Bonjour,

Je suis une grande passionnée du bullet journal depuis plusieurs années, et je trouve que c’est un système hyper personnalisable, très libre et en même temps terriblement efficace.
J’ai lu le livre de Ryder Carroll et c’est vrai qu’on retrouve plusieurs principes de GTD !
Notamment le fait de faire une « revue hebdomadaire » ; les noms changent selon les méthodes, mais la pratique reste la même :wink:

Au plaisir d’en parler plus précisément ! :grinning:

1 J'aime

Bonjour @Julie Bienvenu parmis nous. Parmi les fous de méthodes et de bullet journal. Je comprends ton interet pour cette méthode qui effectivement etonnante et assez proche de GTD. J’ai 57 ans et j’ai toujours fait un journal. J’y notais ma vie, mes états d’âme et puis un jour par hasard j’ai découvert le Bujo. C’etait quelques années apres GTD. Le livre je viens de le découvrir. Je l’ai acheté en anglais du coup, je l’ai du coup re commandé en Français (Ryder a un vocabulaire tres élaboré :rofl: alors que David est tres accessible :joy:)

J’ai lu, comme j’ai pu, le livre à toute vitesse en un week end. Je ne pouvais plus le lacher. Je suis tombé 3 fois de ma chaise en me disant : << Bien sur c’est évident. Mais oui ce principe la c’est GTD on peut faire comme ci ou comme ça… >> Bref, je me suis rendu compte du potentiel énorme du BUJO qui correspond exactement à la manière dont je fonctionne et un truc bien utilisé, qui devient d’une puissance incroyable, surtout si on rajoute quelques principes GTD qui le dopent comme la potion magique d’Asterix. Du coup j’ai intégré les principes de base de GTD dedans (les 5 phases, contexte, regles des deux mn, horizons).
Quand a l informatique ça me pose d autres problèmes l appropriation de l information, une fatigue et épuisement chronique et la diversion de mon énergie vers des dérivatifs (ex le set up de mon logiciel, la recherche d autres choses etc…) au lieu de bosser et ça c est pas possible…

Depuis 2 jours je n’ai jamais été aussi éfficace et productif. On dirait que tout coule en moi. Comme si c’était fait pour moi. Le chainon manquant en somme. Je n’ais jamais connu une telle rapidité de controle d’execution et meme d’engagement.

Je ne me prend plus la tete avec les contextes GTD. Dans GTD l’action a toujours été un problème pour moi (j’en ai parlé et en parlerai ailleurs) Chez moi rien à faire ça ne fonctionne pas. :rage: Je me bat avec ça depuis 10 ans et malgré l’aide bienveillante et adorable de mes petits camarades, ça bloque. Rien à faire. Les contextes << ne m engagent pas>> du coup je n avance pas… Et les horizons supérieurs n y font rien. C est rageant parceque, gtd nécessite beaucoup d effort pour maintenir le système opérationnel et pas mal de boulot en amont et puis le but final c est quand même de << faire les choses >>

Avec le BUJO c’est tout le contraire. Je ne rencontre que fluidité, efficacité et rapidité. Le système se nettoyant de lui même, les buts et résultats a atteindre faciles ou pas, avec ou sans etapes étant alignés 2 fois par jours en fonction des impératifs et de la stratégie déterminée à l avance, le Time blocking, la planification, le contrôle grâce au monthly log et future log, les collections qui sont mise à jour instantanément révisées et re alignées en fonction des péripéties de la vie, mon esprit ne bloque plus. Il fonce et agit…

J’en suis au point ou j’ai commencé à migrer mes projets (collection essentielles dans mon bujo de OF) et il est tres tres probable que je migre tout dans les 3 prochains mois sur mon carnet papier et que j’envoi le numerique au diable pour gérer les taches et projets actifs.

Je suis ravis de voir que ces sujets t’interessent aussi. On va pouvoir échanger , avec tout ceux que ça intéresse, sur nos pratiques GTD/BUJO :grinning::grin:

Bonne soirée

@francois je t’ai déjà dis que ton truc, c’etait le papier… :roll_eyes::wink:

2 J'aimes

Comme tu avais raison :kissing_heart:

C’est t’y qu’t’aurais trouvé ton graal ?
C’est cool ça.

1 J'aime

Possible. La caverne d Ali baba may be … how nows ? Seule l’epreuve du feu (3 mois d’usage) nous le diras… :grin:

Si tu laisses tomber OmniFocus, je me les…

2 J'aimes

J ai apporté quelques précisions à mon dernier post sur mon expérience récente GTD BULLET JOURNAL. Cf au dessus

Oui, tant d investissement a connaître par coeur ce p… de logiciel, :wink: si c est pour en arriver là, je suis mort de rire :joy::joy::joy::joy::joy::joy::joy::joy:
La vie est décidément imprévisible…

Voui ! Même pour les vieux chibanis comme nous ! :rofl::sweat_smile::kissing:

1 J'aime

Voici une video qui explique mieux que je ne saurai le faire en quoi le bullet journal est bien plus qu’une méthode ou un outil de productivité. On est proche de GTD et des horizons supérieurs H3>5


Bonne vidéo ! :nerd_face:

j’ai reçu la version Française de ryder Caroll sur le Bullet journal

J’ai vraiment bien fait de l’acheter en Français car beaucoup de subtilités d’écriture m’avaient échappées.

Sur le livre lui même, je suis en train de le dévorer à vitesse grand V. Ce bouquin est dingue ! Dans la 1 ere partie il raconte sa vie et ce qu’est le Bujo. Ce n’est pas une méthode ou un cadre figé technique qui vous impose des choses. C’est une boite à outil, une collection de principes qui vous aménent à vivre pleinement et comprendre votre expérience pour comprendre le passé, vivre le présent et anticiper le futur.

D’une approche tres complémentaire à GTD on y retrouve des principes communs mais aussi des idées novatrices et beaucoup plus réalisables que le livre de DA au quotidien notamment sur la compréhension des horizons supérieurs qui deviennent, pour ceux qui connaissent GTD évidents. C’est un livre qui suscite la réflexion sur ce que nous sommes et ce vers quoi nous souhaitons aller. Il est aussi hyper opérationnel.

Bref, ce bouquin est une bombe ! Il a été ecrit avec les tripes de Ryder ! C’est à la fois une vrai leçon de vie et une approche novatrice du developpement personnel et un petit manuel du castor junior pour comprendre tous les horizons de sa propre vie, la vivre mieux, plus efficacement (dans ce monde numérique tres solicitatif) et anticiper l’avenir. J’adore :heart_eyes:

1 J'aime

J’ai aussi adoré ce livre, c’est devenu ma bible :grinning:

Une chose que je connaissais déjà mais que je n’avais jamais appliqué : les 5 pourquoi.
C’est dingue comme cette toute petite chose peut parfois permettre de dissiper tout le brouillard qu’il peut y avoir sur un sujet ! Je ne m’en passe plus en ce moment.

Ce livre est génial car il permet de bien remettre les choses dans leur contexte : la création de la méthode par rapport au vécu de l’auteur, mais ensuite toute son approche d’organisation.
Ce que j’aime le plus : l’aspect terriblement minimaliste de cette méthode.

PAR CONTRE : J’ai l’impression que les méthodes GTD et BULLET JOURNAL se séparent (désolée je ne trouve pas mon mot) dans la gestion des actions : GTD = listes d’action = agenda et todolist, BULLET JOURNAL = pas de liste d’action. A moins que je ne me sois perdue entre les 2 méthodes ???

1 J'aime

Hello @Julie :wink:

Les differences GTD BUJO : Compliqué a expliquer mais je vais essayer. NB dsl fautes etc c’est écrit à l’arrache !

Oui et Non… Complément et approche mentale légèrement différente (à compléter plus tard une fois que j’aurais fini le livre. Pour l’instant de ce que j’ai compris

GTD = j’ai recensé mes engagements (projets, taches horizons) à un intant T je décide à chaque instant en fonction de mes listes et de ça. Les Horizons sont l’outil de controle d’alignement avec ma raison d’être > actions.

BUJO idem mais avec un plus… Non seulement, j’inventorie tout au fil de l’eau, au fur et à mesure et matin et soir je nettoie, clarifie, élimine, anticipe, décide de ma feuille de route, prends conscience de mon évolution, tire parti de mes expériences et m’en sert pour anticiper l’avenir. Bref, ai une vision globale du passé, du présent et de l’avenir en fonction des priorités et scénarios que je me fixe consciemment et de façon déterminée.

L’outil est évolutif et s’adapte en permanence à ma vie et à ce que je veux en faire. Seuls les principes restent.

  • Quelques similitudes et différences
    GTD = INBOX = Daily LOG (Bujo)
    GTD = PROJET = Collection
    GTD= Prochaine action = Difference car inclue dans la Daily log et projet. J’ai conservé pour ma part la liste #WF et quelques contextes

GTD révision WR, mensuelle etc…
Bujo, Révision Matin (inventaire et planification) et le soir (Bilan et réflexion stratégique ).
A noter que cette méthode est aussi appliquée par les jésuites je crois. :grin: .

Horizons supérieurs : Intuitif chez GTD en fonction de chaque Horizons.
Bujo : Me semble en décision conscience et réfléchie à chaque instant chez Bujo, proche de la méditation dans son esprit « ici et maintenant ».

Agenda minimal chez GTD et spécifique à certaines taches (+rdv)
BUJO fonctionnement different grace au Futur LOG et monthly log qui permettent l’anticipation et la planification future des projets et stratégies et une vision globale et exhaustive de tous les sujets essentiels de sa vie sur la période en question.

  • Approche action
    Dans GTD on agit en fonction de son humeur du moment: Pas de planification on se sert de sa liste de prochaine action par contexte pour décider ce qui nécessite une forte anticipation projet resultat determination prochaine action au moment unique de la WR
    Dans Bujo le DAILY LOG en fait office. Méthode proche d’autofocus de Mark FORSTER ou on collecte les elements, on execute quelque soit la durée et reporte ce qui n’est pas fait et qui compte le lendemain tout en gardant un oeil sur sa collection (projet chez GTD) et on colle à la vie et aux événements.
    La reflection stratégique du matin ou du soir va corriger le tir en fixant une feuille de route hyper operationnelle pour la journée

  • Bref dans bujo une fois la clarification de la tache ou du sujet faite à l’instant T en fonction de l’ensemble du tableau de bord qui indique tous les indicateur lié a la tache ou au projet, il n’y a pas de hasard… Decision consciente et déterminée. On fonce ! ou on vire !

  • Mon avis
    Bujo pour moi hyper efficace car fondée sur l’intention (Vision et Goal). Le suivi des actions cree un flux naturel d’activité centré sur les priorités essentielles proche du fonctionnement de l’esprit et sans frictions car non lié un effort particulier. Bien entendu à une condition bien préciser ses actions et projets, rester minimaliste (ni plus, ni moins) et surtout bien utiliser les inficateurs et puces personnalisées (rapid log). L’esprit débarassé du superflu, va alors à l’essentiel vers ce qu’il faut faire ici et maintenant. On retrouve le meme effet que GTD lorsque les actions sont bien précisées. Mais le systeme est de ce que j’expérimente depuis 3 jours, plus souple, facile, et rapide.

Au dela de cela, le systeme permet aussi une excellente définition de nos vies grace contrôle de la vie et vue globale des situations, des actions drivés par nos goals stratégiques et l’intentionnalité (le Pourquoi des choses) alors que GTD est beaucoup plus axé sur l’action intuitive et le choix en fonction des outils du moment présent (Contexte, temps, énergie, priorité)…

Et je n’en suis qu’au balbutiement de la compréhension du systeme BUJO, qui me semble d’une puissance phénoménale car au delà de l’aspect INTENTIONNEL, omni-présent dans la, méthode, on a un tableau de bord essentiel et une vue globale des informations qui facilite la prise de décision.

Encore une fois, le rapid log est CRUCIAL. Il fait toute le difference entre les deux méthodes. Il soulage l’esprit et force la pensée à devenir essentialiste. On retrouve l’approche de MAC LEOD

  • Mes résultats (temporaires)
    En ce qui me concerne ma productivité au 3 eme jours à considérablement augmenté. Je traite plus de 70 % de mes priorités alors qu’avec GTD tel que je le pratiquais c’était 30% avec bcp de déperdition mentales et énergétiques. Je me sens beaucoup moins fatigué. Plus réactif et à l’écoute des gens et je gére mieux les situations de crises. J’ai le sentiment (enfin) que tout est sous controle et je constate mes progrès au quotidien. Je constate aussi mes erreurs et prend les mesures nécessaires pour les éviter à l’avenir.

  • Les apports de GTD
    Les techniques que j’ai rajoutées : des 2 mn, quelques listes contextes, Omnifocus pour futurs sujet et inventaires de l’ensemble de mes projets + dates lointaines font un mariage étonnant mais combien prometteur :grin: Le traitement de ma Inbox physique est un point crucial de GTD qui me permet de gerer efficacement les coup de feu et interruption qui sont monnaie courante dans mon métier.

Tout cela fait du Bujo une méthode, devrais je dire une forme de philosophie de vie :thinking: qui pour moi vise la meme chose que GTD avoir un inventaire exhaustif, limiter les informations a un instant T et à ce qui est important, prendre de la hauteur pour réfléchir sur les différents domaines de responsabilité de sa vie, déterminer des buts et des objectifs SMART, pour enfin, coordonner ses actions, ses projets, ses intentions, ses goals, ses propres valeurs pour progresser et aller plus profondément dans la connaissance de sois et des autres, afin d’avoir une vie plus équilibrée et peut etre plus heureuse et profiter plus pleinement de notre (brève) existence.

Donc je crois que ces méthodes ne s’opposent pas. Elles se completent l’une et l’autre. Il y a beaucoup de principes commun. GTD est simplement plus long à apprendre, plus long à intégrer, peut etre mieux adapté au gens qui ont un travail tres procédural (un cadre dans une grande entreprise par exemple) et le bujo est mieux adapté pour les entrepreneurs qui sont multi casquettes, ont une vie plus globale fondée sur des challenges permanents, qui dirigent leur vie et prennent des risques au quotidien ou simplement les gens qui font plein de trucs dans tous les sens (les meres de familles au foyer avec enfants par exemple) et qui veulent savoir où ils en sont et où il vont. Ce qui ne veut pas dire non plus que GTD est anadapté aux entrepreneurs non plus. GTD s’adapte à tous, c’est sa force. Le chemin me semble simplement plus compliqué, qu’avec le bujo pour obtenir les mêmes résultats, si j’en crois mon expérience bien sûr, car j’ai beau bosser avec GTD depuis 2007 ou 2008 (12 ans ?) je n’en ai toujours pas fait le tour et il ya plein de trucs que je n’ais toujours pas compris…

Donc pour resumer GTD est plus structuré, plus contraignant à cause de ses regles et processus tres tayloristes dans son approche rationnelle, et le bujo est plus souple, plus adaptable, plus proche de la personne dans le sens qu’il fixe seulement quelques régles de base, des " principes " un esprit à intégrer, et laisse chacun s’approprier et personnaliser « son » « outil unique » qui ne ressemble à aucun autre car fondé sur sa personnalité (et comme nous le savons tous, il n’y a personne comme nous dans le monde des Humains… Nous sommes tous des exemplaires uniques ! En conséquence nos outils peuvent l’être aussi…

A chacun de choisir ce qui lui ressemble, prendre l’un ou l’autre ou même faire un mix des deux :joy:

Et plus prosaïquement et accessoirement, pour l’immobilier, le Bujo c’est génial. :grin:

Et je crois que je ne suis qu’au début de mes surprises… :joy:

C’est inexact, GTD ne nous dit pas comment travailler sur ces horizons, ce n’est pas son but. La méthode propose simplement un « récipient » pour y mettre le résultat de nos recherches. Mon H5, je peux travailler dessus en passant 1 mois en retraite chez les bénédictins si j’ai envie, ensuite de quoi j’irai noter le résultat de ce travail en H5. La vision, je peux la travailler en vision board comme @Margott ou selon n’importe quelle autre technique, et le tableau réalisé sera mon H4 si j’ai envie. Les horizons sont un espace où ranger le résultat de ces travaux, mais pas la manière de travailler dessus (c’est un peu différent pour les horizons H3 à H0, qui est la partie manquante en général de tous les programmes de développement personnel et des projets d’entreprise).