GTD et vie privée

Bonjour

J’aurais aimé savoir comment vous gérez la méthode GTD avec les personnes proches comme votre compagne / compagnon et vos enfants.

Procédez-vous avec une Inbox ? Quel genre de chose pouvez-vous retrouver dedans ?

Globalement j’applique GTD au niveau personnel autant qu’au niveau professionnel mais c’est plus moi qui note les choses dans la Inbox plutôt que quelqu’un qui dépose une note dans ma Inbox quand je suis pas là.

Du coup j’aurais aimé savoir comment vous vous le vivez au quotidien et ce que ça vous a apporté au niveau personnel ?

Merci.

Merci pour la question ! En ce qui me concerne, je vais commencer par rappeler que nul n’en prophète en son pays :slight_smile:
J’ai bien essayé un temps de montrer les bienfaits de la méthode, mais j’ai dû être un peu trop pushy … pour autant, mon périmètre perso est GTDisé quand même :

  • j’ai mon cockpit local (mon espace de travail à moi que je ne partage pas)
  • j’ai une banette pour tout ce qui m’arrive dessus ; cette pratique est partagée, ma chère et tendre a son inbox et le plus grand de mes enfants aussi
  • j’ai une liste pour les choses à faire dans la maison qui m’incombent, et aussi une liste pour ma douce ; pour mes enfants, j’ai en fait une zone de responsabilité qui leur correspond et la plupart du temps c’est là que j’y mets ce qui les concerne.

J’ai commencé par montrer l’exemple en mettant moi-même des choses dans les inbox des autres, qui ont fini par trouver ça assez pratique, et j’ai volontairement (j’avoue :sunglasses:) ignoré des requêtes qui m’étaient déposées n’importe où, le temps que ça vienne finalement « tout seul » dans mon inbox :slight_smile:

Appliquer GTD dans les deux sphères m’a apporté la vraie sérénité que je n’avais pas les quelques mois où je ne l’avais appliqué qu’au pro. En fait, j’ai une seule vie, avec plein d’activités de tous ordres, certaines rémunérées et d’autres pas, je ne fais plus de division pro/perso qui m’apparaît arbitraire. Si j’ai besoin de structure pour réaliser une activité, je vais la mettre en place, quel qu’en soit le domaine.

2 J'aimes

:rofl: J’ai essaye de precher la bonne parole chez moi (ça ferait beaucoup de bien à ma femme et surtout ma fille) fin de non recevoir. Une bonne nouvelle elles ont compris que j’ai une inbox et que je n’accepte rien ailleurs :joy:

@Romain aurais-tu des exemples basiques des choses que tu retrouves dans ton Inbox ?

Le courrier, évidemment, des post-its de trucs à faire (de la part de ma moitié), ou des objets qui vont me déclencher le truc à faire (style les vis du placard à remettre, etc).

Chez nous, ça a commencé par moi mais je n’ai fais aucun prosélytisme. J’ai créé mon système et puis mon mari a commencé par prendre certains trucs à son compte comme l’inbox.
Puis il s’est mis à classer tout ça par contexte, a créé son petit classeur portable à feuillets mobiles. Il a boudé Nirvana HQ et fait quelques « monthly review » sans toutefois trouver le temps pour la faire.
Et… tadam ! Omnifocus a été mis dans son iPhone et son Macbook Air et il a bu l’eau du puits :stuck_out_tongue_closed_eyes:

Comme mon bouquin GTD est tout sale, tout écorné, stabiloté et surligné, il se l’est acheté pour lui. Va-t-il le lire ?
Suspense.

1 J'aime

Tout en finesse, bravo !
Je précise que ma femme a suivi la formation niveau 1, j’ai encore bon espoir :slight_smile:

2 J'aimes
  • Sur la disctinction pro/perso

Je n’ai jamais vraiment fait de distinction entre mes engagements pro et perso: j’ai toujours considéré « tout ça » comme mes engagements; je suis à mon compte, ça joue peut-être dans le fait que j’appréhende mon travail comme un truc perso en fait… Du coup, tout est perso finalement :nerd_face:.

Évidemment, je peux avoir tendance à accorder des niveaux d’importance ou de priorité différents, s’il s’agit de pro ou de perso, mais bon… c’est surtout une histoire de contexte en fait :wink:

  • Sur la pratique GTD au sein de mon foyer

Je suis d’un naturel assez peu prosélyte et plutôt libéral: du coup, je me mêle pas trop des affaires des autres, en principe. Ma femme s’organise comme elle le souhaite.
Je pense que plutôt que de convaincre ou de vouloir donner des leçons, le mieux c’est de montrer l’exemple ! Vous connaissez la fable amérindienne du colibri qui veut éteindre un incendie de forêt ?

Ma femme est psy, d’orientation Lacanienne qui est par principe assez réticente avec les thérapies comportementales (GTD en est une en quelque sorte). Quand elle voit que je suis plus au point qu’elle, elle se persuade en se disant que c’est une question de caractère… j’en doute.
De plus, je pense que GTD, a une forme (couverture du livre, 4ème de couverture, ton employé par David Allen) perçue en France comme une « super méthode pour devenir une winner comme les américains (parce que les américains, c’est les plus forts, vraiment) » qui rend retissant beaucoup de gens, dont ma femme.

Pour ce qui est de mes enfants, ils ont 5 et 2 ans, c’est un peu tôt… mais je compte bien porter une attention particulière aux problématiques d’organistation personnelle dans la manière dont je vais les éduquer: j’aurais tellement aimé connaître GTD des l’adolescence !

2 J'aimes

ça m’a toujours perturbé cette histoire de zone de responsabilité. je n’ai jamais vraiment su comment la matérialiser dans mon système. C’est comme une liste contextuelle avec des actions en lien avec elle ou est-ce qu’elle a plutôt vocation à englober des projets ?

Tu peux la matérialiser comme ça te parle le mieux. Dans la méthode ça se fait souvent sous forme de carte mentale pour en dresser la cartographie complète. Une fois que c’est fait, chez moi ça prend la forme d’un dossier dans lequel je mets tout ce qui a trait au sujet. Il peut y avoir des actions seules (style « Google telle séance de film » si je veux aller voir un film avec les enfants), la plupart du temps on y trouve des projets (inscrire l’un au judo, préparer les activités des vacances, etc).

Une zone de responsabilité est en fait un thème/sujet important pour soi qui englobe toute l’activité correspondante. C’est pour ça qu’on en représente la zone au dessus des projets dans la pyramide des Horizons. Souvent, on différencie le projet et la responsabilité par le fait que la responsabilité n’a pas de fin, contrairement au projet.

2 J'aimes

Je vois. C’est un peu ce que j’avais compris. Du coup j’essayais de caser tous projets et actions dans une zone. Mais est-ce obligatoire ? As-tu par exemple, un dossier pour chacune de tes zones ou fais-tu ça pour des cas spécifiques ?

À mon sens, ce n’est pas obligatoire (j’ai mis le lien vers cet article qui évoque ce sujet dans un autre poste, je doublonne ici).

Pour autant, j’ai tendance à penser que les actions que l’on fait « correspondent » à un projet ou une responsabilité, simplement parce qu’il est rare que si tu n’as pas la responsabilité d’une chose, tu agisses dessus ; on a déjà suffisamment à faire pour ne pas en plus aller faire des choses qui ne nous « appartiennent » pas (ça peut arriver parfois chez les personnes trop « aidantes », car leur responsabilité « Relations » est si importante qu’elles font la chose non parce qu’elle correspond à une responsabilité réelle, mais parce qu’elle permet de nourrir « Relations »).

Enfin, étant plutôt du genre fainéant et à ne faire les choses que si j’ai rencontré le problème, je ne crée mes dossiers qu’au besoin. Toutes les responsabilités sont cartographiées, mais je ne vais créer le dossier que lorsque quelque chose doit y aller. Cela dit, avec le temps, maintenant j’ai en effet quasiment un dossier pour chaque.

Ce que j’ai du mal à voir / comprendre c’est l’organisation entre conjoint principalement. Mon enfant est trop jeune encore pour en tirer profit mais j’aimerais lui montrer plus tard.

Globalement vous vous divisez les tâches ?

Par exemple gérez vous des chose comme faire la vaisselle, lancer le lave linge ou vous gérez plus les choses qui sortent de l’ordinaire ?

Ça dépend pas mal de la perception qu’a le conjoint en question de la méthode :slight_smile: L’idée, comme toujours, est que l’organisation apporte du confort davantage que de la contrainte.

Nous nous sommes répartis les responsabilités qui n’avaient pas trouvé naturellement « preneur ». Les choses du quotidien style courses, lessive, vaisselle, ménage, etc. ont donné lieu à une courte discussion et finalement ça se serait bien fait sans méthode aussi.

Pour le reste, concernant le grand par exemple, j’ai la responsabilité « musique » pour lui, ma femme a celle des « devoirs » au sens large ; ça veut dire que l’un d’entre nous est responsable de la zone en question, et que l’autre le supplée si jamais le premier est empêché. On a défini quelqu’un « par défaut ». Donc elle ne s’occupe pas du tout de la musique à moins que je lui dise « tiens au fait je ne pourrai pas m’en occuper tel ou tel jour », auquel cas elle le prend en charge, et inversement. Pour la « santé » des enfants, elle m’a clairement fait comprendre le jour où la crèche m’avait appelé avant elle pour aller chercher un de nos petits malades qu’elle souhaitait être au courant de tout, du coup elle a pris cette responsabilité-là, qu’elle me délègue quand elle ne peut pas. J’ai aussi pris mes mercredi après-midi pour m’occuper des enfants, à la fois dans le but de nous soulager d’une nounou et aussi pour nourrir ma zone « famille - enfants ».

Savoir qui est responsable de quoi n’est peut-être pas glamour ni romantique mais finalement c’est l’arme anti-charge mentale ultime.

Eh bien pour moi qui suis séparé de la mère de ma fille, je me suis simplement crée une zone de responsabilité qui porte le prénom de ma fille pour tous les projets qui la concernant, et un contexte @a voir avec sa mère.
Ça marche très bien !

@Julian, à propos des zones de responsabilité, personnellement, je rattache sur todoist tous mes projets celles que j’ai identifiées sur une carte mentale…

Par ailleurs, je compte ouvrir une question sur GTD for KIDS & TEENS sur ce forum…

@jpmole

à propos des zones de responsabilité, personnellement, je rattache sur todoist tous mes projets celles que j’ai identifiées sur une carte mentale…

C’est aussi la direction que je me suis récemment décidé à prendre.

Par ailleurs, je compte ouvrir une question sur GTD for KIDS & TEENS sur ce forum

Très bonne idée. A quand l’ouverture de ton fil de discussion Todoist ? :wink: