Listes "Un jour, peut-être" et "Plus tard ou jamais"

J’ai lu dans le post de Julie Q. que @Julian (Je n'ai jamais réussi à vider mon inbox! - #7 par Julian) proposait, d’après une idée de @Geoffrey, de distinguer, à partir de la liste « Un jour, peut-être » une autre liste « Plus tard ou jamais ».

Julian explique :

Il [Geoffrey] distingue cette liste de la « Un jour peut-être » parce qu’il s’agit d’une liste de chose qu’il veut faire mais qui ne nécessite pas nécessairement son attention tout de suite parce que non prioritaires.

Cela me trouble un peu : « ne pas nécessiter l’attention tout de suite car non prioritaire » ne rejoint-il pas tout à fait la définition de la liste « Un jour, peut-être » ?

Je ne vois pas bien la distinction. Par rapport au « jamais », il y a bien dans la liste « Un jour, peut-être » un tas d’éléments que nous ne ferons jamais (malheureusement pour les gens comme moi et d’autres ici qui sommes très curieux de tout et avons du mal à renoncer).

J’ajoute @Lau car elle se disait très intéressée par cette nouvelle liste.

Je la comprends comme une sous-division de Un jour/Peut-être pour distinguer certains items des autres dans une liste que je soupçonne super longue :). Mais je reste curieux de sa réelle définition.

Pareil pour tes deux points :slight_smile:

Est-ce que ta liste à toi reste dans des dimensions raisonnables ? Cela t’arrive-t-il de faire des tris drastiques ? Je raye parfois des choses car ça ne m’intéresse plus ou car c’est obsolète, mais globalement, elle a plutôt tendance à enfler.

Je crois qu’il faut faire simple. Plus on segmente l’information de meme nature plus on cree a mon sens de la confusion. Soit une action est actionnable et elle va dans les prochaines action soit elle ne l’est pas (Future ou someday) et dans ce cas elle va en SMB. La seule exception est pour moi une action planifié qui va dans mon agenda ou en (début) sur OF ou mon futur log de mon bujo…

Oui je suis d’accord avec toi, François. J’essayais de comprendre l’intérêt que @Julian et @Lau voyaient à cette liste.

J’ai aussi le sentiment, qu’une liste « Plus tard ou jamais » sera facilement transposable chez moi en « Probablement jamais », donc autant se l’éviter, et l’idée reviendra forcément si la situation rend la chose envisageable

2 J'aime

Hello @Astrid !

J’ai vu mon nom être cité plein de fois par ici. Je crois que quelque chose se trame ! :sweat_smile:

Ce serait cool que @Geoffrey vienne défendre son approche par ici quand il aura le temps mais voici déjà la mienne :

Du « Plus tard ou jamais » je ne conserve que le « Plus tard ». Et ce qui distingue mon « Plus Tard » de mon UJPE c’est l’engagement.

Si je met quelque chose en UJPE c’est que je ne m’engage pas à le faire. Je le ferai UN JOUR ou PEUT ÊTRE jamais. Ce que je mets dans mon « Plus tard », je m’engage à le faire. Je le ferai mais PAS TOUT DE SUITE. La nuance est subtil.

Par ailleurs, j’ai structuré mon système de sorte que mes listes de projets et mes listes de prochaines actions soient découpées par fenêtres de temps.

Côté liste d’actions ça donne :

  • Cette semaine
  • Semaine prochaine
  • Ce mois
  • Plus tard

Côté liste de projets ça donne :

  • En cours
  • En suspens
  • À démarrer

Cette approche me permet de limiter mon attention à la semaine en cours voire aux 2 qui suivent quand je suis extrêmement productif.

Ce qui atterrit dans la catégorie « Plus tard » de mes listes de prochaines actions ce sont majoritairement les prochaines actions liées à mes projets à démarrer et en suspens.

Un projets à démarrer est un projet que j’ai décidé de démarrer. Je suis donc engagé mais ne peux pas ou décide de ne pas le lancer pour le moment car je limite mon Work In Progress.

Un projet en suspens est un projet que j’ai démarré mais que j’ai mis en pause soit parce que j’attends l’action de quelqu’un d’autre, soit parce que quelque chose de plus important et/ou urgent est tombé entre temps.

Voilà pour ce que signifie le Plus Tard dans mon système :slightly_smiling_face:

Salut @Julian, merci d’avoir présenté ton approche !

Effectivement, une liste « Plus tard » est très différente d’une liste « Plus tard ou jamais » ; je comprends mieux comment tu l’utilises, avec cette distinction.
Pour moi simplement, si ce sont des choses à faire plus tard (à la différence de la liste UJPE, qui en théorie ne contient pas que des choses à faire, mais aussi des idées), cela ressemblerait assez à une liste de projets* à démarrer, comme celle que tu détailles par la suite.

Cela risque de devenir peu clair, mais est-ce que le « Plus tard » que tu présentes dans tes listes d’actions est le même que le « Plus tard » qui est en miroir d’UJPE (celui dont on parlait initialement) ? :smiley:
Si oui, tu fais quand même un gros travail pour ne garder que les prochaines actions des projets à démarrer ou en suspens ; ce n’est pas uniquement un « garage » assez fourre-tout (comme l’est davantage UJPE).

*J’ai écrit « projets », mais si on veut être rigoureux, il faudrait parler d’actions ou de projets à démarrer, afin d’inclure les actions se suffisant à elles-mêmes pour atteindre un résultat souhaité, ou de « résultats souhaités auxquels commencer à travailler plus tard ».

1 J'aime

Pour moi la liste UJPE est une liste d’idées ou de souhaits. Ce n’est, là encore, pour moi pas un hasard si la méthode préconise de la passer en revue dans la phase « ETRE CREATIF » et non dans la phase « ETRE A JOUR » de la revue hebdo.

Le « Peut-être » fait qu’on est dans l’hypothétique : « Si j’ai le temps », « Si j’ai l’argent », « Si j’ai de la chance », « Si je passe par là », …

Cette interprétation fait que la frontière entre « Plus tard » et « Un jour peut-être » est parfaitement claire pour moi. Si quelqu’un me dit « Je regarderai SI j’ai le temps », je perçois qu’il y a un risque qu’il ne regarde jamais. S’il me dit « Je regarderai QUAND j’aurai le temps », j’aurai tendance à comprendre qu’il a d’autres sujets à traiter mais que quand il aura fini, il s’en occupera :grinning: C’est subtil mais c’est mon raisonnement !

Pour ce qui est de l’effort qu’il me faut pour maintenir cette liste, en réalité il est plus faible que tu sembles l’imaginer. Ce qui vit dans mes listes de projets et d’actions est ce qui est relatif à mes points d’attention et objectifs actuels. Le filtre est donc très clair. Soit ça répond à ce critère soit c’est poubelle ou UJPE.

De plus, je fonctionne en mode KANBAN (A faire / En suspens / En cours / Fait) en limitant le nombre d’items dans la catégorie « en cours ». Cette mécanique limite automatiquement le nombre de prochaines actions car je n’ai véritablement besoin d’avoir des prochaines actions clairement définies que lorsque le projet passe en « En cours ».

La liste de projets « A démarrer » me sert surtout à prioriser les projets entre eux et simplement prendre le projet en top de liste quand une place se libère dans mes projets en cours. Typiquement lorsque je décompose un BUT (au sens horizon 3 GTD) en résultats à atteindre, les projets qui ne peuvent pas encore être lancés sont déjà dans la liste de projets, dans le bon ordre. Quand je rajoute un nouveau projet dans la liste, je le positionne directement au bon endroit. Encore une fois, rien ne m’oblige à déjà définir une prochaine action tant qu’il ne passe pas en « En cours ». Opérationnellement mes voyages se limitent souvent à un aller retour entre mes listes de prochaines actions et mes listes de projets et moins à mon dossier de support projet.

L’autre chose qui joue c’est la structure de mon système et le fait que celui ci soit digital. Passer un item d’une catégorie à une autre est finalement plus rapide que via un carnet physique qui nécessite de raturer et tout réécrire.

1 J'aime

La façon dont j’interprète cette liste « plus tard ou jamais » personnellement, ce sont toutes ces choses que dans l’idéal, avec mon envie de faire les choses « les mieux possibles », je me note… mais qu’après réflexion et rattrapage par la réalité en général je n’ai pas le temps de faire.
Ce serait un peu les 20% d’actions restant à réaliser pour peaufiner un projet, mais qui ne lui sont pas nécessaire, et ce serait du temps pris sur les 80% d’actions absolument indispensables pour constituer du nouveaux projets…

1 J'aime