Reflexions sur les approches differentes GTD / Things et Omnifocus

Depuis longtemps j’ai toujours énormément de mal à choisir entre THINGS et OMNIFOCUS. ce sont deux logiciels que je connais par coeur et que j’aime pour des raisons différentes exprimées dans mes nombreux posts :wink:

Depuis quelque mois je me suis attaqué à un gros sujet qui est de comprendre comment je fonctionne et de quelle manière pour obtenir des résultats (dans la mesure du possible) conformes à mes objectifs.

Je me suis rendu compte par expérimentations successives qu’il existe chez la plupart des logiciels deux façons d’appréhender l’information.

La premiere c’est de la prendre en globalité c’est à dire de laisser faire une sorte de trie naturel axée temporalité. Le but est de faciliter la vie de l’utilisateur en lui présentant une information propre, claire, précise, bien nettoyée affectée précisément dans des cases : aujourd’hui, A venir, a tous moments (prochaines actions actionnables) ou un jour peut être.

Cette approche est celle de THINGS notamment mais aussi de NIRVANA qui sont tout deux d’excellents logiciels pour GTD.

La deuxième est de proposer cela, mais pas seulement.
Le but premier est surtout au dela de rester GTD de concevoir le logiciel de telle façon qu’il s’adapte à la façon de travailler de l’utilisateur. Omnifocus, Todoist font plutot partie de cette catégorie. C’est ce qui explique que les set up d’omnifocus des utilisateurs soient parfois si compliqués. Il y a autant de set up que d’utilisateurs d’OMNIFOCUS et on peut concevoir ce logiciel aussi simplement que de façon complexes. Mais à chaque fois le principe de base qui doit guider l’utilisateur doit etre le même : répondre à un besoin précis et identifié.

Finalement Omnifocus c’est un peu comme les couches d’un mille feuille.
Chaque feuille correspond à un besoin. Quand à THINGS je le vois plutot comme le mille feuille lui meme…

Voici maintenant des réflexions plus personnelles

Quand à la méthode GTD.
Je crois que maintenant je parviens (enfin) à bien appréhender GTD non seulement le CONTROLE mais aussi les HORIZONS (Perspective). Bien sur je continue à apprendre de la méthode chaque jour mais je constate que la méthode marche pour moi et que je fonctionne mieux avec GTD que sans GTD.

Quand à mon Choix de logiciel
Finalement choisir THINGS ou OMNIFOCUS est une question de gouts et de couleurs sauf à avoir des besoin assez pointus.

Ma difficulté a surtout étée de concevoir mon propre systeme complémentaire de mon bujo qui me permette de travailler efficacement, de sélectionner des information précises et automatisées, sans me " noyer " dans une masse d’information. Inutile de re inventer la roue à chaque fois.

De ces tests il résulte

  1. Que THINGS bien que génial comme NIRVANA est insuffisant pour moi pour mon activité professionnelle. Qu’a partir du moment où il y a trop d’infos ca devient compliqué car l’approche globale de things comme de Nirvana colle mal avec ma maniere de travailler malgré les fonctions extraordinaires de tries. L’absence de perspectives à la OMNIFOCUS ou TODOIST est vraiment à ce stade pour moi pénalisant.

  2. Qu’Omnifocus est la solution ideale à une condition utiliser les perspectives à 200%. Bien sur si on peut les limiter c’est génial mais avoir une trentaine voir une centaine de perspectives est quelque chose de tout à fait courant à condition que chacune corresponde à une réalité opérationnelle.

Mes derniers test m’amènent à une version mixte de celles ci entre l’essentiel et le complexe.

Le but que je me suis fixé est de répondre précisément à chacun de mes besoins spécifiques

Donc, je ne cree une perspective que si

  • Elle répond à un besoin spécifique clairement identifié et précis,
  • Elle ne fait pas doublon avec une autre perspective

Exemples j’en ai une qui me montre toutes mes prochaines actions tous contextes confondus, une qui ne me montre que mes appels téléphonique, une qui ne me donne que ce que je dois faire sur ordinateur, une autre qui me donne ce que j’attends et depuis quand, une autre de qui seulement et depuis quand aussi, une qui me donne tout ce qui est planifié à une date donné, une qui ne me donne que mes « vraies » écheances incontournable etc, etc…

On est vraiment là sur les feuilles du mille feuille mais en usage quotidien c’est très puissant et efficace … La base de donnée d’Omnifocus est très bien conçue. Elle résiste à un tres gros volume de traitement d’information pour ne sélectionner et montrer à l’utilisateur que ce qu’il souhaite à un instant précis.

Ce qui pré suppose de penser rigoureusement son systeme car OF ne pardonne pas l’approximation…

Ma feuille de route maintenant qu’Omnifocus est bien structuré au plan professionnel est de finaliser au fur et à mesure mes perspectives (méthode KAIZEN) pour que le logiciel finisse de trier la masse d’information qu’il contient et faire en sorte de n’avoir que ce dont j’ai vraiment besoin et aucune autre information qui ne ferait que me distraire et nuire à ma concentration.

Là ça marche plutôt bien. :smiley:

1 J'aime

Grand utilisateur d’omnifocus, J’ai adapté effectivement le Soft à mon utilisation Pro et Personnelle. Je suis fan des Focus que l’on peut créer en fonction de son propre workflow. @François Tu as raison de préciser qu’il y a autant de possibilités d’utilisation d’OF que d’utilisateur. Et c’est cette spécificité que j’apprécie. J’ai testé things pendant 15 Jours et je n’ai pas retrouvé cette souplesse.

1 J'aime