Système minimaliste "en temps de crise"

Bonjour à tous,

Avec cet énième sujet, je crois que j’aurais vraiment fait le tour de GTD :sweat_smile:

Sans vous raconter ma vie :blush: : j’ai donc un bébé de 5 semaines, c’est mon 2eme enfant ; et j’ai un temps de sommeil terriblement réduit… Pour ne pas dire inexistant…

Je ne suis clairement pas en mesure de suivre/travailler mon système comme en temps normal, surtout que vous m’avez donné plein de choses à assimiler au niveau des projets et horizons :wink:

Du coup, qu’est ce qui vous semble indispensable de continuer coûte que coûte ? On agenda est mon meilleur ami à cause de tous les RDVs, mais ensuite ?

Merci d’avance

1 calendrier
1 Inbox
1 liste de prochaines actions
1 liste de résultats à atteindre

2 J'aimes

1 liste de prochaines actions tout contexte confondu n’est ce pas ?

Et la liste de résultats à atteindre, qu’entends tu exactement par là ?

Ça me paraît gerable en tout cas…
Merci beaucoup !

Il veut dire une liste de projet.

1 J'aime

@Julie
Perso jadis, j’ai tourné avec ça mais j’ai eu besoin peu à peu d’1 liste smb (actions éventuelle et futures) et une d’attente Tout était sur feuilles volantes et ça marchait hyper bien…

Pour le suivi des projets j’utilisais un classeur mais on peu faire ca sur word. Mais si tu n’as pas de projets vraiment à suivre c’est inutile.

GTD ca peut etre hyper simple et tout aussi efficace…

1 J'aime

Hello @Julie,

Conserver ton agenda, et de quoi vider ta tête dans un gestionnaire de tâches. A mon avis, plus tu vas avoir de choses à faire plus il sera justement nécessaire de conserver la méthode. Fais simple, tu penses a quelque chose, tu le définis en 1ere actions, tu notes ces actions dans un système (Agenda, gestionnaire)

3 J'aimes

Faire la sieste pendant les minutes de répit :slight_smile:

2 J'aimes

@Julie :smile:

4 J'aimes

Merci infiniment @Alexis
C’est très dur le manque de sommeil, les pleurs de bébé pendant des heures…

Ces mots sont exactement ce dont j’ai besoin :yellow_heart: je vais l’imprimer et le relire dès que j’aurais besoin je crois :sweat_smile:

1 J'aime

Le manque de sommeil est l’une des tortures ultimes pour le cerveau, il n’y a rien à faire contre, sinon en effet faire des siestes des que possible (sans culpabiliser qu’on pourrait faire autre chose, parce que la réalité c’est sans doute qu’on ne ferait rien bien de toute façon).

Ce qui peut sembler contre-intuitif en période de crise, c’est justement d’avoir un système GTD performant. On a tendance à réduire ou « mettre de côté ». Avoir une méthode quand tout va bien, c’est sympathique mais parfois un peu surdimensionné, la méthode montre toute sa puissance justement en période de crise.

Les conseils donnés plus hauts sont bons, j’ajouterai juste qu’on peut (doit ?) rester simple en devenant complet. Commence par mettre en place ce qui assure le contrôle au quotidien (calendrier et prochaines actions) puis à la semaine (projets et Revue hebdo) et enfin au mois (les zones de responsabilité).

4 J'aimes

Pour récupérer tu peux utiliser la technique des quarts en bateau. Tu trouveras plein de trucs sur internet. L’idée c’est effectivement de faire des séquences de micro siestes / micro sommeil.

Essayes de bien te caler sur tes cycles de sommeil. Tu les ressens lorsque tu as un coup de pompe. Perso j’utilise la micro sieste dans les périodes intenses de travail. Mais mon beau père (91 ans :wink:) fait la sieste en début d’après-midi midi depuis toujours et ça lui réussit bien.

Je compatis pour les cris et les pleurs du bébé. J’ai connu ça :crazy_face: mais heureusement c’est vite passé. Bn courage :wink:

2 J'aimes

Hésites pas à utiliser un maximum les checklists, elles peuvent faire gagner un temps précieux et réduisent la fatigue mentale.

Les checklists utilent pour moi il y a quelques mois :

  • checklist de sortie pour chaque enfant : j’ai noté tous ce qu’on peut avoir besoin pour chaque enfant suivant les cas (repas,gouter,sieste,dodo…) et on raye la partie qu’on a pas besoin.
  • checklist pour faire la liste de course.
  • checklist des repas habituels.
1 J'aime

Merci à tous pour vos réponses, désolée de ne pas répondre individuellement mais j’ai vraiment lu tous vos conseils, très censés, et qui me font du bien.

Merci beaucoup pour tous les conseils d’organisation et pour les conseils pour le sommeil ^^

C’est en effet très dur et éprouvant. Vivement dans quelques temps… :wink:

Encore merci

1 J'aime

Et sinon, je recommande 1 livre sur le triathlon, je sais vous allez me dire, « qu’est-ce que cela à voir avec la choucroute »?

Well, well, il y’a beaucoup à prendre je crois. Notamment sur le pilier de performance - «la récupération » qui traite des sujets du sommeil, hydratation et nourriture.

C’est en anglais, mais si jamais vous voulez comprendre comment optimiser votre physiologie, voilà : « The well built triathlete » de Matt Dixon

4 J'aimes

Bonjour Julie,
je te souhaite de pouvoir récupérer très prochainement. En attendant je rajoute quelques conseils : déléguer, abandonner (au moins temporairement) tous les projets qui ne sont pas essentiels et bien noter toutes les tâches auxquelles tu penses dès que tu y penses (donc toujours avoir de quoi noter sous la main et une inbox pour récupérer ces notes), les échéances pour quand tu reprendras le boulot, qu’il faudra trouver une nounou etc… Et un dernier : profiter. Je ne sais plus qui disait que le stress c’était de vouloir être ailleurs que là où on est sur le moment (quand on est en retard par exemple). Donc accepte la situation, ne te dis pas que tu voudrais être ailleurs, vois plutôt comment tu peux vivre pleinement cette période, vois ce que tu peux en tirer. Bon courage à toi !

1 J'aime

Merci beaucoup @Lau pour ton message.

Surtout que c’est tout à fait ça, je suis extrêmement stressée en ce moment…

Moi qui adore tellement l’organisation, planifier, etc… Être dans une période chaotique où le rythme est parfois anarchique, où la fatigue intense me démoralise totalement certains jours,… C’est très difficile à accepter…

Merci à tous pour vos conseils.

Je continue de noter « tous les trucs qui arrivent dans la vie ». Quand j’ai des impératifs de faire tel ou tel truc pour ce moment/ce jour : je le note dans mon calendrier.

Je me suis fais un gros tableau avec tous les jours du mois et j’y note minutieusement tous les RDVs, sorties que je veux faire, etc… Ça me permet de planifier des sortues/activités chaque jour, et de ne rien oublier de trop important…

Par contre, les projets, c’est compliqué pour moi à gérer en ce moment. À part de l’essentiel :

  • partir quelques jours en vacances mi-aout
  • préparer la rentrée de septembre

Mais c’est peut-être déjà pas mal ? :slight_smile:

1 J'aime

Bonjour à tous,

Des nouvelles… C’est très personnel mais voilà : je fais une dépression postpartum, un burnout surtout…

Je suis en arrêt pour recharger un peu les batteries, car j’ai la tête… Chargée pour ne pas dire prête à exploser…

Je suis exactement comme dans le livre de GTD pour les ados : l’adrénalinequi s’emballe à cause du stress,l’on problème c’est que cet état de stress et d’anxiété ne redescend pas…

Je me sens très angoissée devant touuuutes ces choses que je veux faire, que je dois faire,que je me sens obligée de faire… .

Je continue de noter, les choses qui arrivent dans ma vie, mais ma liste se rempli tellement vite… Toutes ces choses que j’ai envie de lire, de faire, d’essayer, etc… Rien que d’y penser je me sens complètement vidée, et n’ai aucune énergie pour les faire…

Par où commencer
Comment choisir ces priorités quand tout nous apparaît comme étant tellement important ?

Dois je me raccrocher encore plus à GTD ? Je crois que oui… .
Je ne sais pas lâcher prise sur ces millions de choses qui m’intéressen, et ça m’épuise… .

Bonjour @Julie

Je suis désolé de lire ça. Je ne sais pas si tu fais mieux de t’accrocher encore plus à la méthode dans cette situation. Peut être que tu as justement + besoin de lâcher prise, laisser couler, recharger tes batteries.

Peut être devrais tu dans un premier temps penser passion plutôt qu accomplissement. Laisser temporairement tes listes pour laisser ton instinct, tes envies et ton intuition s’exprimer comme a pu le faire @Margott.

Passée cette phase, tu pourras à nouveau reprendre tes listes. Mais n’en sois pas prisonnière. Le faire d’ecrire quelque chose n’en fait pas un engagement gravé dans le marbre. Il peut se renégocier. L’idée de tout mettre sur papier est d’avoir une vue d’ensemble de ce qui nous submerge et décider à bon escient de ce qui sera la priorité à un instant donné.

J’aime cette citation de David Allen qui dit « You can do anything but not everything » (Tu peux tout faire mais pas en même temps). C’est ce que je me dis dans des situations où je ne semble pas voir le bout. Ça arrive. Nos listes d’actions et de projets ne sont pas faites pour être vide mais pour nous aider à passer à l’action. Cela étant dit, nous aurons toujours 24h dans une journée dont 16 d’éveil en moyenne.

Comme tu l’as dit, les choses « semblent » importantes. Mais même une chose importante ne nécessite pas nécessairement ton attention immédiate. Tu dois gagner en clarté. En clarté sur ce qui compte maintenant. Quel domaine de ta vie est le plus en souffrance maintenant ? Qu’est ce qui si tu t’en occupais maintenant rendrait les choses plus facile ?
Focalise sur cette chose la et met le reste en pause. En d’autres termes comment hiérarchises tu t’es domaines de responsabilités ?

Quand ça ira mieux, interroge toi sur ton horizon 3 (tes buts). Limite toi à 3 objectifs qui auront le plus impact bénéfique sur ta vie (3 maximum). Ils te serviront de filtre dans les actions et projets que tu dois mener.

Dans tous les cas, je te souhaite un prompt rétablissement. Décompresse et profite de ta famille.

2 J'aimes

Dans ces moments là, je commence à me poser la question « ok, et si je ne fais rien, il se passe quoi »
=> rien ( de grave )

Puis ( éventuellement ), « et si je faisais quand même un petit truc, est ce que je pourrais être suffisament fier de ma journée ? », et je trouve éventuellement un petit truc à la fin du quel. « ok, ben c’est pas si mal, j’ai fait un truc. Ce projet a avancé. Ma journée est ‹ faite › »

Le phénomène FOMO (« Fear of missing out », « peur de manquer ») est très présent quand on veut entreprendre plein de choses.
Finalement, demain pas grand chose n’aura changé, ni l’an prochain… il y aura toujours des choses à faire, des opportunités à saisir, des 10aines de sujets que l’on veut aborder/apprendre/pratiquer ( me remettre au Grec ancien peut encore surement attendre encore quelques mois, les textes ne devraient pas avoir beaucoup bougé :slight_smile: )

Pour avoir été zombie pendant 3 ans à la naissance de mes fils, « en faire peu et dormir » est un objectif en soi :wink:

Bon courage pour ta récupération

2 J'aimes